Association du bricoleur bio

Règles du forum
Nous sommes sur un forum d'entraide et de passionnés, assurez-vous avant de poster de respecter ceci: Image
Anonymous

Association du bricoleur bio

Message non lupar Anonymous » 03 juin 2003, 10:50

Existe-t-il ce type d'association, en Sarthe de préférence, non seulement pour échanger des idées (on peut le faire aussi par le Net), mais aussi pour les concrétiser.

Il faudrait ainsi réunir plusieurs corps de métier pour que chacun puisse apprendre ce qu'il ne sait pas faire, et proposer en échange son savoir faire aux autres.

Ainsi avec un plombier, maçon, charpentier, tourneur, fraiseur… on pourrait plus facilement réaliser des projets.

On pourrait de même capitaliser toute sorte de materiaux de récupération: verre, tuyau, citerne… et quelques outillages.

Avatar du membre
spproust
Site Admin
Site Admin
Messages : 782
Enregistré le : 21 oct. 2000, 01:01
: : :
Modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
Finition : Initiale
Année : 1998
: : :
2ème modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
finition : RXE
Année : 1998
: : :
Localisation : Yvelines
Contact :

Message non lupar spproust » 03 juin 2003, 13:02

C'est intéressant.
Je me doutais de votre appartenance au pays sarthois (ng72)
Nous sommes dans les Yvelines (78) mais aussi assez souvent en Anjou (49).
La pelle :wink: est lancé(e)!!!

Anonymous

Message non lupar Anonymous » 04 juin 2003, 08:00

Je suis effectivement en Sarthe et parfois en 44, mon pays d'origine.

Mes projets se limitent à l'habitat. Ils visent au final l'autonomie énergétique.
Le critère principal est le coût: je ne peux pas financer pour le moment les capteurs et éoliennes du commerce.

Par contre j'ai quelques idées, en revalorisant certains déchets:

Citerne a fioul:
Remplie d'eau, elle permet de stocker l'énergie thermique issue des capteurs solaires et de la cheminée. On isole la cuve grâce à des plaques isolantes collées a même la tôle.
Elle est placée en hauteur pour permettre le fonctionnement en thermosiphon.

Chauffe eau électrique:
Dénué de son enveloppe isolante, il est plongé dans le haut de la citerne a fioul. L'eau sanitaire ainsi chauffée part directement vers le lave vaisselle et le lave linge.
L'appoint (électrique, gaz...) est nécessaire pour la salle de bain.

Radiateur acier plat, sans ailettes:
Sert de collecteur solaire. Il est peint en noir avec une peinture a pot d'échappement.

Vitrage:
Issu de vielle fenêtre ou de châssis abandonnés, il recouvre le capteur solaire.


J'ai tout, sauf la citerne qui m'a échappé. Le ferrailleur l'a pliée avant que je lui en parle...
J'ai aussi des problèmes de savoir-faire en soudure sur fer. Il faut que j'apprenne encore un peu.
Je travaille sur l'architecture de tout ça, pour l'intégrer à ma maison.
Ce n'est pas facile quand ce n'est pas prévu à l'origine.
La prochaine maison, je la construirai en fonction des contraintes des énergies renouvelables et non l'inverse.

Avatar du membre
olivierd
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 746
Enregistré le : 16 oct. 2005, 22:44
: : :
Modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
Finition : RXE
Année : 1998
: : :
2ème modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
finition : Initiale
Année : 1998
: : :
3ème modèle : [Autre]
Localisation : 78 Nord
Contact :

Autonomie de chaleur...

Message non lupar olivierd » 04 juin 2003, 09:52

C'est agréable de \"rencontrer\" quelqu'un qui pense comme moi...
J'ai aussi un critère de coût, il doit être le plus proche du zéro possible (inférieur à 5000F tout compris).

Pour ce qui est des capteurs solaire, je pense que les ailettes sur les radiateurs ne gênent pas. J'ai longtemps cherché comment fabriquer des caissons vitrés, et on peut récupérer des panneaux publicitaires du genre de ceux qui ornent les quais SNCF mais ils sont très lourds, ou trouver des profilés et vitrages de cloisons de bureau, modulables à souhait, légers et transportables. Le vitrage de châssis (serres) est peut être assez facile à trouver à la campagne et posséde sûrement un cadre.

Un radiateur en tôle peut aussi servir d'échangeur dans la cuve, en créant un circuit primaire capteurs-échangeur, rempli d'antigel (auto=pas cher), et isole les circuits en fer qui rouillent de l'eau \"propre\". Il faut alors un systéme de circulation et de régulation différentielle de température.

Par contre je crains que la cuve à fioul ne reste sale et rende des traces de fioul, car je ne sais pas la nettoyer. Par contre il existe des cuves de 1000 litres en plastique, qui sont consignées et qui doivent pouvoir être récupérées assez facilement. Elles peuvent être enterrées, et l'eau peut être remontée avec une simple pompe vide cave (200f chez carrefour).
Pour l'isolation de la cuve, il n'est pas nécessaire de coller les plaques isolantes, elles n'ont pas besoin d'être plaquées sur la cuve il suffit qu'elles soient jointives et que l'air ne passe pas dessous. Le polystyrène est mieux que la laine de verre qui s'imbibe d'eau et finit par tomber et se désagréger.

Il existe plusieurs sites décrivant les installation solaires et quelques réalisations, au Canada, Hollande et pays bas, et Suisse, mais rien en France (un club existe en Suisse). Il faudrait qu'il y ait plusieurs personnes en un même lieu qui s'intéresse à cela, mais c'est assez difficile à faire (il faut du temps et je n'en dispose pas encore).

Pour le chauffage, je pensais faire des capteurs à air, ou l'air circulerait par exemple grâce à un circulateur de VMC, et qui réchaufferait la maison pendant la journée, et qui chaufferait dés un léger rayon de soleil. L'installation est très simple, pas d'eau, pas de fuites, etc.

On trouvera tous les détails sur un site internet dés que ça sera en route.

Enfin, le pricipal problème pour moi dans le lancement de ce projet, c'est
1) Le temps nécessaire pour fabriquer tout ça,
2) la difficulté d'intégrer tout cela dans la maison sans la défigurer, il faut un minimun d'esthétisme.

Olivier
Suite achat 206 2ARHYU, je vends donc ma Clio distri cassée. Base 120€ ou en pièces. (Renault 1.9D F8Q730 Clio 1.2 de 94).
merci

Anonymous

Message non lupar Anonymous » 04 juin 2003, 13:11

C'est bien l'idée: on fait avec ce que l'on a et avec le temps qu'on prend.

Détail du stockage:

Une cuve de grande capacité 1000 a 2000m3, fioul ou pas, ça dépend de ce que l'on trouve en récupération.
Forme carrée pour isolation avec du polystyrène, et mieux encore, avec des bottes de paille...

La cuve doit être en hauteur par rapport aux capteurs si on veut un circuit en thermosiphon (pas de pompe et de capteur température + pas d'entretien)
On la met sur parpaing dans le garage, par exemple.

L'eau présente dans la cuve n'est pas l'eau sanitaire, mais celle qui circule dans les capteurs. Elle peut très bien être un peu sale.
L'eau sanitaire (sous pression) circule dans un ancien ballon d'eau chaude électrique, plongé dans le haut de la cuve. L'eau chauffe ainsi par bain-marie.
Il ne faut pas chauffer trop de volume d'eau sanitaire car il y a risque de légionellose.
C'est pourquoi je préfère la solution d'un gros volume d'eau sale chauffant un petit volume d'eau propre.
Ce volume est calculé en fonction des pics de demande en eau chaude et du temps de chauffe de ce volume d'eau.

C'est dommage, on ne peut pas faire de schéma sur le forum!

Esthétique:

Je pense construire une véranda. Les capteurs seront placés plein sud, en bas, juste sous les baies vitrées.
Ils seront intégrés à la structure de la véranda.
Je pense les disposer presque verticalement ( 30 degrés ) pour profiter du soleil en hivers et l'atténuer en été.

Nicolas.

Avatar du membre
olivierd
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 746
Enregistré le : 16 oct. 2005, 22:44
: : :
Modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
Finition : RXE
Année : 1998
: : :
2ème modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
finition : Initiale
Année : 1998
: : :
3ème modèle : [Autre]
Localisation : 78 Nord
Contact :

Message non lupar olivierd » 16 juin 2003, 19:50

En y repensant, je me suis aperçu que votre méthode pour chauffer de l'eau est en fait l'inverse de la méthode traditionnelle, à savoir faire un circuit primaire de grande capaciuté et plonger le ballon dans ce circuit, alors que d'habitude, on plonge le circuit primaire de faible volume dans le ballon d'eau chaude.

La méothode tyraditionnelle permet de faire circuler, même en thermo-siphon une faible quantité de liquide, qui ne sera donc ni calcaire (encrassement rapide des capteurs) et antigel (indispensable pour l'hiver pour éviter l'éclatement des capteurs). Il fait trop froid ici pour laisser les capteurs avec de la simple eau l'hiver.
Il y a aussi la soilution de vider les capteurs les nuit d'hiver comme font certaits systèmes, qui possédent une petite réserve au pied du ballon mais ne fonctiuonnent donc pas en thermo-syphon.

pour ma part, je suis pour le thermosyphon, mais avec antigel donc circuit primaire de faible volume, dans le ballon.

J'ai vu à la Réunion beaucoup de chauffe-eaux solaires avec le réservoir au dessus des capteurs, et assez faible capacité, mais là-bas, ils cumulent les avantages : Pas de gel, eau non calcaire, beaucoup de soleil, grand rendement et grande longévité du matériel.
A plus
Olivier
Suite achat 206 2ARHYU, je vends donc ma Clio distri cassée. Base 120€ ou en pièces. (Renault 1.9D F8Q730 Clio 1.2 de 94).
merci

Anonymous

Message non lupar Anonymous » 17 juin 2003, 09:49

C'est pour moi une histoire de cout. Un ballon a echangeur, c'est trop cher et pas assez volumineux.

Le probleme du calcaire est résolu si l'eau utilisée n'en contient pas: Eau de pluie. Et meme si c'est de l'eau calcaire elle n'est pas renouvelée bien souvent.
Pour le gel je pense utiliser la vidange des capteurs. En effet l'hiver, c'est l'insert a bois qui chauffe principalement cette grosse masse d'eau qui sert aussi pour le chauffage.

no

réinventer l'eau chaude

Message non lupar no » 01 juil. 2003, 21:45

renseignez vous sur les pompes à chaleur !
à quoi bon bricoler des tas de trucs si c pour chauffer à l'ancienne ???

Avatar du membre
olivierd
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 746
Enregistré le : 16 oct. 2005, 22:44
: : :
Modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
Finition : RXE
Année : 1998
: : :
2ème modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
finition : Initiale
Année : 1998
: : :
3ème modèle : [Autre]
Localisation : 78 Nord
Contact :

pompes à chaleur

Message non lupar olivierd » 02 juil. 2003, 10:43

Merci, effectivement, les pompes à chaleur sont de très bons systèmes, mais hélas encore trop chers pour correspondre à l'état d'esprit qui est le nôtre... à moins de faire tourner le compresseur avec du vent ou de l'eau...
j'ai visité plusieurs sites spécialisés dans ce domaine sans rien trouver de satisfaisant, l'investissment de départ étant toujours supérieur à 1500 euros (10 KF) et ayant un coût d'utlisation non négligeable.
En fait il vaudrait mieux commencer pas isolert très soigneusement et remplacer les fenêtres, mais là aussi, le coût est prohibitif (100 KF).

En fait, on veut le beurre, l'argent du beurre et en plus le sourire (!) de la crémière. :D
merci
Suite achat 206 2ARHYU, je vends donc ma Clio distri cassée. Base 120€ ou en pièces. (Renault 1.9D F8Q730 Clio 1.2 de 94).
merci

Anonymous

Message non lupar Anonymous » 03 juil. 2003, 10:05

La pompe a chaleur n'a rien de mystérieux.
Mais c'est dommage de dépenser 1kw (au lieu de 3 par résistance chauffante), alors que ce kw, on peut l'avoir gratuitement et directement avec le soleil...
Ceci dit, c'est tres bien, et je ne vois pas d'inconvenient a l'utiliser comme appoint au solaire, mais c'est effectivement cher.
Un truc plus \"moderne\" est de la coupler a une eolienne par exemple, et de stocker cette energie dans la grande cuve.
Mais j'ai une meilleur idée, c'est de produire de l'air comprimé, et la chaleur dégagée par le compresseur chauffe l'eau de la cuve.

C'est la batterie a chaleur de la maison qui peut accumuler la chaleur de plusieurs sources differentes et la restituer quand on veut.

volodia

puit canadien

Message non lupar volodia » 10 sept. 2003, 21:17

connaissez vous les puit canadiens ou provençal?
c'est pas mal pour préchauffer une maison...
c'est une conduite enterrée qui débouche à l'intérieure et à l'extérieur de la maison et qui en hiver donne de l'air à 13° même qd il fait -10 dehors, et en été donne un air tjs à 13° même qd il fait 30°...

Avatar du membre
olivierd
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 746
Enregistré le : 16 oct. 2005, 22:44
: : :
Modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
Finition : RXE
Année : 1998
: : :
2ème modèle : [Grand Espace III 2.2 DT]
finition : Initiale
Année : 1998
: : :
3ème modèle : [Autre]
Localisation : 78 Nord
Contact :

Message non lupar olivierd » 11 sept. 2003, 10:49

Très bon principe, qui demande à être exploité, mais hélas assez difficile à mettre en oeuvre.
Merci pour cette info qui ouvre des prespectives.
olivier
Suite achat 206 2ARHYU, je vends donc ma Clio distri cassée. Base 120€ ou en pièces. (Renault 1.9D F8Q730 Clio 1.2 de 94).
merci


Retourner vers « Energies renouvelables »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité