[Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Vous présentez votre véhicule.
Un sujet par véhicule.
[PSEUDO] Véhicule
Règles du forum
Nous sommes sur un forum d'entraide et de passionnés, assurez-vous avant de poster de respecter ceci: Image
Le bonjour est de coutume ici pour commencer ses messages ;)
Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

[Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 27 mars 2022, 20:29

Bonjour à tous, alors voilà c'est fait !
Après plusieurs mois de recherche à rôder sur les sites d'annonces et à débattre sur le topic Conseils premier achat Espace 3, il est enfin temps pour moi de vous présenter mon nouveau compagnon 😁

Contrairement à mon idée de départ il ne s'agira pas d'un III (que j'apprécie beaucoup) mais d'un IV ! Plus précisément un Grand IV phase 2 en 2.0 dci 150ch Privilège.

L'idée de rouler en Espace me trottait déjà dans la tête depuis un bon paquet d'années, bien avant que j'obtienne le permis d'ailleurs mais malheureusement mes parents, peu intéressés par l’automobile ont longtemps préféré rouler en étrangères (Mondéo break, polo, Zafira... même le multipla a été envisagé).
J’ai donc toujours été bercé dans des voitures plutôt simples et pas vraiment confortables (en particulier pour le Zafira), alors cet achat a comme un petit goût de revanche sur le passé ;)

Il faut dire que mon premier contact avec un espace remonte à ma tendre enfance : l'espace III GPL Gris de mon oncle (qui est peut être déjà passé par ici :roll: ) et mon premier voyage dans l’Espace doit remonter à mes 10 ans… C'est là que j'ai été converti, lors d’un départ en vacances avec le Gd IV 2,2 dci Privilège d’une amie de la famille, j’avais été conquis sur le champ ! Intérieur beige en alcantara, grand Toit panoramique, confort et modularité sans limites… La décision était déjà prise : quand je serai grand j'aurai moi aussi un Espace ! D’ailleurs j’avais à cette occasion passé une partie de ces vacances à me ballader sur les différents forums (et probablement par ici donc :) ) afin de découvrir toutes les spécificités de ce modèle qui me fascinait !
Cette idée n’ayant jamais vraiment quitté ma tête depuis, à mes 18 ans une fois le permis en poche j’ai donc tout naturellement cherché (entre autres) un Espace. La désillusion fut rapide : considéré comme trop gros et trop "sportif" (comprenez ici puissant) par les assureurs, on m’a gentiment fait comprendre qu’un jeune n’avait rien à faire avec un tel véhicule et que personne ne m’assurerait… Effectivement, même en tant que second conducteur il n’y avait rien à faire, je devrais me résigner à patienter de nouveau. Qu’il en soit ainsi, une belle Safrane venait justement de faire surface près de chez moi sur LBC, ni une ni deux, malgré de grandes difficultés pour l’assurer elle aussi, celle-ci deviendra mon premier destrier et l’Espace attendra que je fasse mes preuves... :cry:

Il y a quelques mois à l’approche de ma première année de conduite (presque) sans accroc (quelques photos à 90€ l’unité et un conducteur de Partner pas très attentif qui s'est risqué à tester la solidité de mon attelage) je suis donc reparti en quête d’Espace. D’abord orienté vers un III essence j’ai finalement cédé au diesel et à la quatrième génération après plusieurs tentatives infructueuses, entre autres un III 2.0 16v dont le propriétaire avait vraisemblablement déserté le pays, un III V6 dans un état lamentable et absolument pas suivi, un IV 2.0T sans lunette arrière qui a fini entre les mains de @romeo29, plus rapide que moi (et que je salue si il passe par là) 😉

Venons en au vif du sujet :

Samedi dernier et pour fêter mes 1 an de permis (pas fait exprès) je suis allé voir un Grand Espace 4 de 2006 trouvé du côté d'Angoulême. Une version qui semblait plutôt suivie et en bon état. Et pour cause lors de notre premier échange au téléphone avec le vendeur celui-ci m’avait précisé qu'il s'agissait d'une ancienne voiture d'entreprise, première main jusqu'en 2018 toujours suivie chez Renault Sepa à Nantes et ayant fait beaucoup d'autoroute.

Après plusieurs appels, le désistement d’un acheteur, cinq jours d’attente et une heure de Xantia, me voilà finalement face à l’engin. Première impression très bonne, chose rare de nos jours le vendeur a pris le soin de le nettoyer intérieurement et extérieurement pour la visite. je remarque en faisant les présentations et un rapide tour du propriétaire que la grande majorité des équipements fonctionnent qu’il s’agit d’un vrai FULL options et que malgré le prix convenu plutôt bas (1500€) la mécanique tournait rond et ne montrait pas de signe de fatigue.

Après un essai de l'engin qui ne révèle rien d’anormal et un tour du propriétaire plus approfondi, celui-ci semble être vraiment sain et valoir le détour !
Au rayon des points négatifs : des pneus AV à prévoir (classique), une clim pas très vivace avec une platine de commande ARG inopérante, plus de crans de maintien pour la porte conducteur, des capteurs de pneus absents et/ou au mauvais endroit et des traces classiques d’utilisation un peu partout (rayures, vernis qui part par endroits, cache HP cassés, rideau du TOE qui couine, platines LVE AV mal fixées, pommeau de levier de vitesse usé, seuil de coffre tordu et montants de pare-brise à reprendre).
Le CT passé la semaine précédente signale des silentblocs de train avant et des soufflets "gravement endommagés", rien de particulier ressenti lors de la conduite à ce niveau là, après inspection roues braquées je remarque à mon grand étonnement que les soufflets de cardans sont en parfait état mais que les soufflets de direction sont gras (sans être déchirés) à vérifier sur un pont à l’occasion mais il semble que le contrôleur ait été pointilleux. En plus de ça je suspecte aussi un support de boîte fatigué (peut être cela le silentbloc endommagé) car il arrive d'avoir des mouvements d'avant en arrière de la part du levier de vitesses de temps en temps.

Les points positifs maintenant, déjà quelque chose qui m’a bien changé de la Safrane : la direction est nickel, la géométrie est parfaite, les pneus s’usent à plat et il tire parfaitement droit (après vérification du CT : Ripage : 0,1m/km, excellent 8) ). Ensuite il a été suivi chez Renault de 2006 à 2018, vidange tous les 15.000/17.000km, entretien FAP en temps et en heures etc… Quasiment tous les équipements sont opérationnels, c’est un vrai full options, le roulage est sain malgré une position de conduite qui n’est pas des plus agréables, le TOE fonctionne sans aucun souci ni bruit suspect (j’ai retrouvé une fiche avec pour code MO 4496 d’il y a 4 ans et 7h de "réglage ouvrant de pavillon" facturé chez Renault), au rayon des factures on note également :
-Pneus AR Kléber neufs
-Amortisseurs AR remplacés il y a 60.000km chez Renault
-Pompe de DA et alternateurs faits chez Renault également quelques semaines plus tard en mi-2018
-Clim révisée avec remplacement de la bouteille déshydratante (a recharger)
-Nettoyage du FAP il y a 50.000km
(en dehors de ce que l’actuel propriétaire a fait depuis 2018 et jamais noté, comme les vidanges toujours à la ELF 5W30 FAP et la poulie de vilebrequin remplacée quelques jours avant la vente, mais par du ridex…)


Rien de très rebutant donc, j’ai été plutôt étonné pour un véhicule de 16 ans et 428.000km :shock:
Comme vous l’aurez compris je suis évidemment reparti avec sur le champ, durant le trajet du retour petite frayeur racontée à l’arrivée par mon ami qui me suivait en Xantia, il semble que le dci ait fumé blanc/bleu sur les premiers kilomètres de nationale (à chaud) mais que cela se soit rapidement estompé ! Peut être une régénération FAP, un appoint d’huile trop haut ou le changement de type de conduite qui décrasse ? J’espère qu’il ne s’agit pas d'un turbo en bout de course car étant habitué aux essence atmosphériques je trouvais son sifflement assez présent (peut être que je me fais des films, à creuser…). En tout cas de mon point de vue il a très bien roulé, 6,8L de moyenne au régulateur en 6 à 110km/h, à peu près équivalent à un bon vieux J8S donc, mais plus discret. ce 2.0L est également bien plus souple que le 1,5L dci que j’ai pu essayer sous le capot du Scenic 3… Bref une motorisation raisonnable qui lui va bien et donne envie de cruiser en enchainant les kilomètres :)

Place aux photos désormais, prises sur place lors de la visite et à la maison en vitesse avant de sauter dans la Safrane direction Périgueux... J'en prendrais d'autres à mon retour en Gironde :
Face AV Espace 4.jpg
Arrière Espace 4.jpg
Poste de pilotage Espace 4.png
Soute à bagages Espace 4.png
Démarrage à froid le week end suivant sans souci, un couinement de courroie d’accessoire au ralenti les roues braquées -> celle-ci arrive en fin de périodicité et n’a visiblement pas été changée lors du remplacement de la poulie damper en début de mois, je vais ajouter un kit accessoire à l’entretien que je compte effectuer prochainement en plus d'une bonne vidange et des filtres qui vont bien ! Et une vidange de boîte à l’avenir car elle n’a sûrement jamais été faite…
D’ailleurs au niveau de l’huile j’hésite, le carnet d’entretien préconise de la 5w40 et 10w40 mais il tourne depuis longtemps à la Lube R (5w30 classique de chez Renault) et 5w30 (FAP), donc je ne sais pas trop quoi choisir :?:

Sinon j’ai épluché le manuel de bord pour comprendre comment activer les phares et essuie glace auto, assez bizarre de ne pas avoir mis une simple position "AUTO" sur le comodo mais j'y suis tout de même arrivé, la fonctionnalité est activée 8) la cinématique d’allumage fait son effet, à voir comment ça rend les xénons de nuit !
En faisant le tour de la doc des options je me suis aperçu d’un détail qui ne collait pas, les pros l’auront sûrement remarqué mais les jantes ne correspondent pas au niveau d’équipement Privilège ! En effet en me renseignant ICI j’ai découvert qu’il était chaussé du modèle AIDA en 17" propres aux finitions initiale ! Chouettes et en bon état, je trouve qu'elles rendent encore mieux que les NOVASTELLA d’origine :mrgreen: c’est juste dommage pour les (2) capteurs de roue restants qui ne semblent donc plus correspondre car la pression des pneus ne s’affiche pas au TDB.

Voilà où j’en suis dans mes histoires d’Espace, en pleine période d’examens pour le moment je n’ai pas vraiment le temps d’y regarder de plus près et n’ai pas non plus fait beaucoup de route avec pour le moment (hormis la petite centaine de km pour le ramener d’Angoulême). Vu que c’est un diesel fapé et qu’il faut absolument lui éviter les petits parcours je ne veux pas l’utiliser au quotidien, c’est une voiture dont je compte me servir principalement pour partir en vacances ou transporter des objets encombrants !
Baptême du feu le week end prochain, au programme 600km de route jusqu’à Pau pour aller chercher des pièces de carrosserie afin de refaire une beauté à une de ses collègues, on verra comment il se comporte mais je suis plutôt confiant !

Voilà pour les nouvelles de la semaine, je suis en train de me dresser une liste des points à revoir et des pièces à récupérer en casse pour lui refaire une beauté. Il va avoir droit à un entretien en bonne et due forme dans deux semaines (les vidanges tous les 15.000km ça fait un peu beaucoup je trouve), si il y a des points particuliers à vérifier ou des choses que j’ai oublié je suis preneur de conseils :D Sur Dialogys je n'ai pu remonter l'historique d'entretien avant 2016, peut être qu'il faut avoir accès à ICM pour voir ça ? Ou tout simplement que Renault a supprimé une partie de mon historique :?

En attendant bonne route à tous, un grand merci à tous les membres qui ont partagé leur savoir sur le topic Conseils premier achat Espace 3 et m'ont aidé dans mon choix ! à bientôt pour de nouvelles aventures !
Dernière modification par Mat-155 le 17 juil. 2022, 12:13, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Miharu59
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 5277
Inscription : 10 avr. 2018, 23:32
: : :
Modèle : [Autre]
Finition : Initiale
Année : 2017
: : :
2ème modèle : [Grand Espace IV V6 3.5]
finition : Initiale
Année : 2002
: : :
3ème modèle : [Grand Espace III V6-24]
Finition : RXT
Année : 2000
Localisation : Nord 59

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Miharu59 » 27 mars 2022, 20:47

Salut sacré bout de lecture 😂😂😂 bon en temps que passionné j'ai tout lu 😉 il est encore propre pour 428.000km
Les diesel aussi au bout d'un certain âge fume blanc / bleu à froid quand on accélére la laguna III 1.5 dci de mon père ça lui arrive.
15.000km pour un diesel c'est raisonnable ( le plan constructeur est de 30.000km )

Hâte de suivre la suite des aventures !
Mes véhicules
Renault Talisman Initial Paris 1.6 Tce 200cv 11/2017. 86.000km 04/2022
Grand Espace IV 3.5 V6 2002 98000km noire nacrée 102700 km
Grand Espace III RXT vert lichen 3.0 V6 24v 2000 286408km remise en forme 2022!
De la famille
Renault laguna 3 berline privilège anthracite 1.5 dCi 110 cv 11/2009 56.159km 2011 》05/2020 107.484km 》01/04/2022 120.000km
Espace IV 2.0t privilège 165.000km
Peugeot 206 1.4 i 120.000km
Renault clio 1 phase 1 1.1 i 4cv 1991 80.000km sorti de grange remise en forme

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 27 mars 2022, 21:26

Miharu59 a écrit :
27 mars 2022, 20:47
Salut sacré bout de lecture 😂😂😂 bon en temps que passionné j'ai tout lu 😉 il est encore propre pour 428.000km
Les diesel aussi au bout d'un certain âge fume blanc / bleu à froid quand on accélére la laguna III 1.5 dci de mon père ça lui arrive.
15.000km pour un diesel c'est raisonnable ( le plan constructeur est de 30.000km )

Hâte de suivre la suite des aventures !
Salut et merci pour ton retour ! Effectivement je suis un peu du genre à sur-développer et là ça fait un joli pavé :roll:
Jusqu'ici je n'ai eu que des essence atmo donc ce que tu me dis me rassure ! J'essaierai de vérifier l'état du turbo quand même par acquis de conscience !
Sur les IV si je ne dis pas de bêtise les préconisations de vidange étaient à 30.000km pour les non fapés et 15.000km pour les versions avec FAP, ça ne lui fera pas de mal de les anticiper un peu (10.000km) et c'est pas pour le prix que ça coûte... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 760
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Ancienne Seine-et-Oise/Isère

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par LeJeune6troeniste » 27 mars 2022, 21:34

Coucou,

En effet de la lecture, ça fait plaisir c'est clair et il n'y a pas (ou peu) de questions à poser! Et des photos! 8)

Félicitations pour ton achat et bienvenue dans le club de IV! :smile:

Kilométré comme il se doit, ça aussi ça fait plaisir à voir! Ayant moi même une ex voiture d'entreprise je peux t'assurer que celle-ci à du être bien menée, même à froid et malgré l'autoroute. Mais comme il ne s'agit pas d'un particulier radin, l'entretien a plus de chances d'être soigné! En effet préco de 30k mais 15k ou moins ne feront aucun mal.

Pas beau les photos (celles prisent pour le compte du gouvernement)! :wink: mais en diesel ça devrait être moins dur à éviter qu'en essence. Tes xénons sont directionnels si je ne m'abuse, je me demande si c'est un vrai plus comme sur SM et DS ou un gadget comme sur C4 et compagnie.

Mon garagiste Renault n'a pas été capable non plus de donner l'historique avant 2016 (tiens tiens date récurrente!), j'ai du fouiller dans les factures et sur Histovec.

Le grincement du vélum est "normal", il y a un tuto de Chevrons je crois pour résoudre ça. Je vois que tu profites déjà du TOE, tant mieux! Les vitres n'ont pas l'air trop teintées, gris Éclipse et roues grises à l'ancienne = goût!

Si tu passes dans l'ouest parisien, viens me le montrer :wink: Sur ce bon courage pour les examens et bonne route!
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 Bleu Orage, dans la famille depuis 06/2014 (87 898km), 197 615 km, à l'E85 et une boîte de vitesses refaite! Un régal avec son toit ouvrant en verre! 8)

Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, dans la famille de 07/19 (156 632km) à 11/21 (174 740km)

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 27 mars 2022, 22:51

Salut salut :mrgreen:
LeJeune6troeniste a écrit :
27 mars 2022, 21:34

Kilométré comme il se doit, ça aussi ça fait plaisir à voir! Ayant moi même une ex voiture d'entreprise je peux t'assurer que celle-ci à du être bien menée, même à froid et malgré l'autoroute. Mais comme il ne s'agit pas d'un particulier radin, l'entretien a plus de chances d'être soigné! En effet préco de 30k mais 15k ou moins ne feront aucun mal.

Mon garagiste Renault n'a pas été capable non plus de donner l'historique avant 2016 (tiens tiens date récurrente!), j'ai du fouiller dans les factures et sur Histovec.
Effectivement il est assez bien préservé, mais il faut avouer que les photos l'arrangent aussi ! j'avais lu tes péripéties avec la remise en état de ta PK6 (sacré chantier) et autres déboires, les voitures d'entreprise c'est un peu la roulette russe : d'un côté on est certains qu'elles sont suivies, de l'autre elles n'appartiennent pas aux personnes qui les conduisent et ceux-ci n'ont donc parfois aucuns scrupules à les maltraiter :oops:

Concernant l'historique j'avais entendu dire de leur part qu'il était effacé au bout de 10 ans, sauf erreur de ma part entre 2016 et 2022 il ne s'est écoulé que 6 années :| Si il n'est pas possible d'en savoir plus sur ICM je pense tenter de contacter le garage sur Nantes qui l'a suivi pendant les 12 premières années de sa vie en croisant les doigts pour qu'ils aient conservé l'historique et qu'ils acceptent de le transmettre. Je me demande aussi si il y a moyen d'en savoir plus sur l'entreprise qui l'a acheté neuf (était-ce un véhicule de fonction, un taxi, une voiture de direction..?) ça n'avance pas à grand chose d'avoir ces infos mais c'est toujours sympa d'avoir la chronologie de l'histoire je trouve !
LeJeune6troeniste a écrit :
27 mars 2022, 21:34

Pas beau les photos (celles prisent pour le compte du gouvernement)! :wink: mais en diesel ça devrait être moins dur à éviter qu'en essence. Tes xénons sont directionnels si je ne m'abuse, je me demande si c'est un vrai plus comme sur SM et DS ou un gadget comme sur C4 et compagnie.

Le grincement du vélum est "normal", il y a un tuto de Chevrons je crois pour résoudre ça. Je vois que tu profites déjà du TOE, tant mieux! Les vitres n'ont pas l'air trop teintées, gris Éclipse et roues grises à l'ancienne = goût!
A voir pour ces xénons, ce devrait être ma première voiture qui éclaire bien de nuit mais effectivement pour le coup des phares directionnels je suis sceptique, à voir ce que ça donne à l'utilisation pour voir si il y a un vrai plus !

A force de faire fonctionner le vélum, celui-ci couine de moins en moins. Si les soucis se résolvent tous seuls avec le temps je dis BANCO :D
Le TOE est un vrai atout et un must have sur les IV, il tombe à pic avec l'arrivée des beaux jours que demander de plus 8)
LeJeune6troeniste a écrit :
27 mars 2022, 21:34
Si tu passes dans l'ouest parisien, viens me le montrer :wink: Sur ce bon courage pour les examens et bonne route!
Avec plaisir, ce n'est pas un coin que j'ai pour habitude de fréquenter mais à l'occasion si un sauvetage se profile j'y penserais, si tu descends dans le Sud vers Périgueux ou au nord de Bordeaux n'hésites pas à me faire signe également ;)
Dernière modification par Mat-155 le 17 juil. 2022, 11:36, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 760
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Ancienne Seine-et-Oise/Isère

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par LeJeune6troeniste » 27 mars 2022, 23:11

Oui c'est bien d'avoir l'historique, ne serait-ce que pour s'attacher plus à la voiture!
Mat-155 a écrit :
27 mars 2022, 22:51
ce devrait être ma première voiture qui éclaire bien de nuit
:lol: :lol: :lol:

Je suis déjà venu deux fois dans cette région (Périgord et Quercy), d'ailleurs avec l'Espace que j'ai toujours. Ça m'a séduit, le Périgord est encore ma région préférée de France! 8) J'ai envie de revenir et je risque de passer si la famille va en Espagne cet été (on a envie de faire un arrêt à la dune du Pilat)!
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 Bleu Orage, dans la famille depuis 06/2014 (87 898km), 197 615 km, à l'E85 et une boîte de vitesses refaite! Un régal avec son toit ouvrant en verre! 8)

Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, dans la famille de 07/19 (156 632km) à 11/21 (174 740km)

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 31 mars 2022, 18:58

Quelques nouvelles, j'ai enfin pu assurer l'Espace à mon nom (c'était pas gagné...) et donc rouler un peu avec !
Je ne l'avais pas sorti depuis son rapatriement il y a bientôt 10 jours et cela m'a donné l'occasion de faire un tour du propriétaire plus approfondi.

J'ai pris le coup du système mains libres, de l'utilisation du GPS et de la manière de démonter les sièges (d'ailleurs peut-on les mettre à l'envers comme dans les anciens Espace ?)

Et j'ai également pu récolter un peu plus d'infos sur trois soucis découverts le jour de l'achat durant la route du retour :

-Le LVE conducteur semblait se déprogrammer constamment, il descendait crans par crans. Le maintien en butée pendant 2s le remettait d'aplomb mais seulement pour un court laps de temps ! En fait il s'avère qu'il rencontre un point dur en bas quand la vitre est quasiment rentrée entièrement accompagné d'un "CLONG" lors de son passage (qui nécessite un second appui sur le bouton). Je pense que c'est lui qui déprogramme le fonctionnement normal de la vitre, j'entends d'ailleurs le bruit de quelque chose qui se ballade dans la portière sur route dégradée, sûrement un guide cassé... Le panneau de porte est-il facile à démonter pour aller vérifier ? Dans le même genre j'ai aussi une commande de ventilation arrière HS à extraire

-Les mouvements d'avant en arrière du levier de vitesses (modérés) proviennent lorsqu'une vitesse est en prise et que l'on accélère ou relâche la pédale. Support anticouple/de boîte fatigué ? Pas dérangeant pour le moment mais si on peut éviter de laisser trainer...

-Toujours au rayon boîte de vitesse, le fameux "sifflement de turbo" que j'entendais sur autoroute à vitesse constante... Bien... Vous l'aurez deviné... C'est en fait les roulements de 5 et de 6 qui se font entendre...
Ma question : Je pars pour 2.500km en Espagne dans 15 jours, y a t-il un gros risque que je laisse ma boîte là bas ?
C'est un point sur lequel je n'ai pas été suffisamment attentif lors de l'essai avec le vendeur, difficile de s'en apercevoir comme ça sur une voiture que l'on ne connaît pas et en discutant avec lui en même temps.
J'imagine que depuis 2006 cette boîte n'a jamais connu la moindre vidange et que comme pour ses congénaires des roulements doivent être en bout de course :(

Pensez vous qu'une vidange pourrait permettre de temporiser à ce stade ? Sans se voiler la face sur la probable nécessité d'une future opération, celle-ci n'en est tout de même pas encore au stade du grognement et j'imagine que depuis le temps le niveau ainsi que la qualité de l'huile ne doivent plus être au top...
Les PK étant aussi montées sur les Safrane (PK1) je connais la fragilité presque légendaire de ce modèle et ai lu pas mal d'éloges quant aux capacités de @FKP 94 à les reconditionner, Je ne me sens pas trop de la désosser dans le jardin à la one again alors peut être que je vais devoir envisager de solliciter ses services prochainement :roll:
Dernière modification par Mat-155 le 17 juil. 2022, 11:43, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 760
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Ancienne Seine-et-Oise/Isère

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par LeJeune6troeniste » 31 mars 2022, 19:21

Bonjour,

Oui les sièges peuvent se monter à l'envers, mais il me semble que c'est interdit en roulage. Le panneau de porte se démonte facilement: trois Torx, deux en bas et un derriere le cache dans la poignée de déverrouillage, puis tirer fort. Prévoir des clips de remplacement.

M*rde pour la boîte!! Vidange à l'huile NFP pour commencer, ça se fait en et 30/45 min. La fragilité est assurément légendaire, que ce soit PK1, 4 ou 6.
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 Bleu Orage, dans la famille depuis 06/2014 (87 898km), 197 615 km, à l'E85 et une boîte de vitesses refaite! Un régal avec son toit ouvrant en verre! 8)

Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, dans la famille de 07/19 (156 632km) à 11/21 (174 740km)

grostoto
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 6683
Inscription : 09 mars 2011, 14:48
: : :
Modèle : [Espace III 2.0 16V BVM]
Finition : RXT
Année : 2000
: : :
: : :
Localisation : centre
Contact :

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par grostoto » 31 mars 2022, 20:02

vu le kilométrage, la boite à forcément été vidangé, car l'embrayage a été changé.
mais sans doute que ce n'est pas la bonne huile remise dedans (ça dépend ou a été changé l'embrayage).
renault et les boites de vitesses, ça n'a jamais été le grand amour.. :lol:

le levier de vitesse, c'est sans doute l'anti couple, à faire sans tarder, car cela abîme les autres silent bloc (en théorie, le mieux étant de les faire tous, vu le kilométrage).
grand espace III 2.0 16s 230000kms
grand espace III V6 24v gpl 300000km 2000
xantia activa hdi 535000kms 2000
xantia activa TCT 275000kms 1997 "circuitisée" 8)
xantia "plaisir" 2.0 16s 101000kms 2000
Lancia Zeta 2.1td 290000kms
205 1.6 bva

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 31 mars 2022, 20:19

Bonjour et merci pour vos réponses,
LeJeune6troeniste a écrit :
31 mars 2022, 19:21
Oui les sièges peuvent se monter à l'envers, mais il me semble que c'est interdit en roulage. Le panneau de porte se démonte facilement: trois Torx, deux en bas et un derriere le cache dans la poignée de déverrouillage, puis tirer fort. Prévoir des clips de remplacement.

M*rde pour la boîte!! Vidange à l'huile NFP pour commencer, ça se fait en et 30/45 min. La fragilité est assurément légendaire, que ce soit PK1, 4 ou 6.
D'accord merci, cela semble plutôt logique mais sait-on jamais :) pour ces clips une bonne adresse ou dois-je essayer d'en récupérer en casse ?

La NFP n'est plus produite il me semble, J'en ai 3L de côté que je garde pour la PK1 (supposée en bon état), ça m'embêterait de gâcher un mets si rare si la boîte doit repasser au stade vidange dans quelques mois...
Elle a été remplacée par la NFX apparement mais je n'en ai pas encore vu passer :?: pas de procédure particulière pour la vidange, ça se fait de manière "classique" comme pour un moteur ?
grostoto a écrit :
31 mars 2022, 20:02
vu le kilométrage, la boite à forcément été vidangé, car l'embrayage a été changé.
mais sans doute que ce n'est pas la bonne huile remise dedans (ça dépend ou a été changé l'embrayage).
renault et les boites de vitesses, ça n'a jamais été le grand amour.. :lol:

le levier de vitesse, c'est sans doute l'anti couple, à faire sans tarder, car cela abîme les autres silent bloc (en théorie, le mieux étant de les faire tous, vu le kilométrage).
Je l'espère, mais du peu d'infos que j'ai (suivi indisponible chez Renault avant 300.000km) il n'y a pas d'opérations de la sorte renseignées. pour les supports je suis généralement client chez Meyle ou Hutchinson mais les deux semblent indisponibles, aurais-tu une adresse ou une bonne marque à conseiller ?
Je me fais la même réflexion quand aux boîtes Renault, elles ont (presque) toutes leur lot de surprises :lol:

Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 760
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Ancienne Seine-et-Oise/Isère

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par LeJeune6troeniste » 31 mars 2022, 21:03

Bon courage pour les récupérer en casse! :lol:

Ils explosent au moindre regard. Tu peux payer les yeux de la tête pour du plastique chez Renault ou en trouver sur internet, ou en petites boîtes dans les centres auto. Il me semble que j'avais pris ceux-là, voulant une grande quantité: https://www.amazon.fr/Jikekiroto-Garnit ... ljaz10cnVl Ce sont des compatibles, j'avais trouvé qu'ils étaient moins fragiles que les OEM mais en défense de ces derniers, les neufs n'ont pas passés 14 ans dans une portière noire au soleil.

Pour l'huile, j'ai trouvé ça https://www.norauto.fr/p/huile-de-boite ... 51838.html J'en avais trouvé pour moins cher sur Mister-Auto il y a un an mais elle n'y est plus, en cherchant plus tu dois pouvoir trouver d'autres sources aussi.
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 Bleu Orage, dans la famille depuis 06/2014 (87 898km), 197 615 km, à l'E85 et une boîte de vitesses refaite! Un régal avec son toit ouvrant en verre! 8)

Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, dans la famille de 07/19 (156 632km) à 11/21 (174 740km)

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 31 mars 2022, 22:55

Super merci pour les liens :D

Après vérification sur Dialogys il s'agit d'une PK4 (j'avais un doute PK4/6), et bon à savoir la NFX qui remplace la NFP répond aux mêmes exigences (notamment au niveau des additifs pour les synchros très importants) et est 2x moins chère au litre !

Il y a une jauge à huile sur les PK1, demain matin j'irai voir si la PK4 a eu droit au même traitement histoire de me faire peur :lol: pas trop envie de rouler à sec...

Les clips sont faits pour casser au démontage on verra si j'ai plus de chance :roll:

Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 760
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Ancienne Seine-et-Oise/Isère

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par LeJeune6troeniste » 31 mars 2022, 23:18

Excellente nouvelle pour l'huile, je risque de prendre un bidon de 5L comme je compte faire une vidange de boîte toutes les deux trois vidanges moteur! :mrgreen:

Sur PK6 et à ma connaissance PK4 la jauge est un outil spécial que Renault ne vends pas :arrow: obligation d'en fabriquer une dès que le niveau est fait. Quand la mienne a lâchée, elle contenait de l'huile (même un peu trop si mon souvenir est bon) et n'a jamais sifflée, juste un affreux bruit de frottements sur les rapports 1, 2, 4 et 6.

Pour les clips, s'il y en a qui ne cassent pas mais reste en place dans la porte, tu peux démonter avec une petite douille par derriere (astuce vue sur le forum et ça marche très bien!!)
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 Bleu Orage, dans la famille depuis 06/2014 (87 898km), 197 615 km, à l'E85 et une boîte de vitesses refaite! Un régal avec son toit ouvrant en verre! 8)

Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, dans la famille de 07/19 (156 632km) à 11/21 (174 740km)

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 01 avr. 2022, 14:24

Bonjour à tous,

Petit poisson d'avril de la part de mon Espace, ce matin après plus ou moins une heure de route j'ai eu droit au légendaire message "injection à contrôler" au TDB...
Apparu à vitesse stabilisée et accompagné d'un manque de puissance que je n'ai pas remarqué de suite...
En gros il ne prenait plus ses tours, stagnant autour de 2500tr/minprobablement en mode dégradé, soit suffisamment pour rouler à 80km/h c'est pour cela que je ne m'en suis pas aperçu sur le coup. En m'arrêtant (après une quinzaine de kms) puis redémarrant le défaut a disparu et n'est pour l'instant pas revenu.

Rien de dramatique donc pour le moment mais entre la boîte qui agonise et cette alerte d'injection inopinée, ce matin je voyais rouge :evil:

grostoto
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 6683
Inscription : 09 mars 2011, 14:48
: : :
Modèle : [Espace III 2.0 16V BVM]
Finition : RXT
Année : 2000
: : :
: : :
Localisation : centre
Contact :

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par grostoto » 01 avr. 2022, 15:52

Sincèrement, même en cadeau, je n'aurai pas accepter cette espace.
tu sembles le trouver bon marché, perso, c'est pas plus de 500€, même si l'état semble bon, la mécanique est en bout de course sans gros frais.

j'espère que tu passeras de bonnes vacances, mais un bon essence t'aurai causé moins de soucis (c'est beaucoup plus simple et moins cher à réparer).

Vu le kilométrage, pour ètre serein un minimum, c'est 4 injecteurs neufs.
grand espace III 2.0 16s 230000kms
grand espace III V6 24v gpl 300000km 2000
xantia activa hdi 535000kms 2000
xantia activa TCT 275000kms 1997 "circuitisée" 8)
xantia "plaisir" 2.0 16s 101000kms 2000
Lancia Zeta 2.1td 290000kms
205 1.6 bva

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 01 avr. 2022, 18:54

grostoto a écrit :
01 avr. 2022, 15:52
Sincèrement, même en cadeau, je n'aurai pas accepter cette espace.
tu sembles le trouver bon marché, perso, c'est pas plus de 500€, même si l'état semble bon, la mécanique est en bout de course sans gros frais.

j'espère que tu passeras de bonnes vacances, mais un bon essence t'aurai causé moins de soucis (c'est beaucoup plus simple et moins cher à réparer).

Vu le kilométrage, pour ètre serein un minimum, c'est 4 injecteurs neufs.
C'est vrai que dit comme ça il paraît rebutant et je suis totalement d'accord avec toi au niveau des essence, ils ont tout pour eux et si c'était à refaire je me tournerais vers ce carburant sans hésiter…
Cet achat est en quelques sortes le résultat d'un concours de circonstances (échéance d'achat fin mars, beaucoup de personnes qui me vantaient les mérites du diesel, pas de stations E85 en Espagne, quasi impossible de trouver un 2.0T ou 3.5L dans mon budget et/ou pas trop loin).
Les voitures avec des bornes j'ai l'habitude et ça ne me fait pas particulièrement peur, mais il est certain que si j'avais été au courant des problèmes de cet Espace avant de signer je ne l'aurais jamais pris !

Maintenant c'est comme ça, je l'ai acheté et il va falloir que je fasse avec :oops:

Je n'ai roulé qu'un peu plus de 400km avec depuis l'achat en essayant de faire un maximum de longue distance afin de le préserver, on en a profité pour passer un coup de valise chez un ami en rentrant et confirmer l'absence de défaut(s), comme si il s'agissait d'un bug que le redémarrage avait corrigé ?
Y a t-il des raisons qui pourraient expliquer ce défaut fugitif ? Je pense par exemple à un capteur qui deviendrait fou du fait des conditions météorologiques assez exceptionnelles que nous avons eues aujourd'hui (pluie toute la nuit, puis grand soleil ce matin par -2°C et enchainement soudain sur de la neige). *En précisant que la voiture a chauffé tout à fait normalement et est restée parfaitement en température (5 traits)

Sinon ce week end l'aller retour à Pau est maintenu (+-550km) on verra comment il se comporte cette fois-ci, et si il est sage je compte lui faire un entretien la semaine prochaine, j'ai tout trouvé sauf l'huile moteur, quel serait le mieux pour un 2.0 dci ? Ma piste pour l'instant serait la ELF evolution 900 turbo (5W40) :?:

Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 760
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Ancienne Seine-et-Oise/Isère

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par LeJeune6troeniste » 01 avr. 2022, 19:10

Bonjour,

Je suis désolé de voir que cet exemplaire fait la bête à chagrin, j'espère que ça se remettra en ordre bien vite!

Sauf erreur de ma part les versions avec FAP ne prennent que la 5W30. Info vue ici: viewtopic.php?f=9&t=38258#p496770
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 Bleu Orage, dans la famille depuis 06/2014 (87 898km), 197 615 km, à l'E85 et une boîte de vitesses refaite! Un régal avec son toit ouvrant en verre! 8)

Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, dans la famille de 07/19 (156 632km) à 11/21 (174 740km)

Avatar de l’utilisateur
Miharu59
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 5277
Inscription : 10 avr. 2018, 23:32
: : :
Modèle : [Autre]
Finition : Initiale
Année : 2017
: : :
2ème modèle : [Grand Espace IV V6 3.5]
finition : Initiale
Année : 2002
: : :
3ème modèle : [Grand Espace III V6-24]
Finition : RXT
Année : 2000
Localisation : Nord 59

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Miharu59 » 01 avr. 2022, 19:55

Pour l'injection à contrôler à bas régime si u trouve la solution ( si le problème revient bien sur)
N'hésite pas à la partager mon père a le même problème sur sont 1.5 dci lag 3 sans fap depuis bientôt 4 ans ... elle a 130.000km à aujourd'hui, et aucun garage Renault n'a trouvé de solution, si ce n'est de remplacer les éléments un par un lol . aucun défaut à la valise non plus.

Pour ton espace effectivement une bonne révision lui ferait pas de mal .
Après le laisser parker pendant plusieurs jours d'affiler ne vas pas l'aider à aller mieux, un diesel peut très bien survivre à des petits trajets, du moment qu'il a un grand trajets de temps en temps ( 1 X par semaine plus de 40km histoires de régénérer ton FAP )
Mes véhicules
Renault Talisman Initial Paris 1.6 Tce 200cv 11/2017. 86.000km 04/2022
Grand Espace IV 3.5 V6 2002 98000km noire nacrée 102700 km
Grand Espace III RXT vert lichen 3.0 V6 24v 2000 286408km remise en forme 2022!
De la famille
Renault laguna 3 berline privilège anthracite 1.5 dCi 110 cv 11/2009 56.159km 2011 》05/2020 107.484km 》01/04/2022 120.000km
Espace IV 2.0t privilège 165.000km
Peugeot 206 1.4 i 120.000km
Renault clio 1 phase 1 1.1 i 4cv 1991 80.000km sorti de grange remise en forme

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 01 avr. 2022, 21:29

Miharu59 a écrit :
01 avr. 2022, 19:55
Pour l'injection à contrôler à bas régime si u trouve la solution ( si le problème revient bien sur)
N'hésite pas à la partager mon père a le même problème sur sont 1.5 dci lag 3 sans fap depuis bientôt 4 ans ... elle a 130.000km à aujourd'hui, et aucun garage Renault n'a trouvé de solution, si ce n'est de remplacer les éléments un par un lol . aucun défaut à la valise non plus.

Pour ton espace effectivement une bonne révision lui ferait pas de mal .
Après le laisser parker pendant plusieurs jours d'affiler ne vas pas l'aider à aller mieux, un diesel peut très bien survivre à des petits trajets, du moment qu'il a un grand trajets de temps en temps ( 1 X par semaine plus de 40km histoires de régénérer ton FAP )
Pas de souci je donnerais des nouvelles si il se passe quoi que ce soit :wink:

Pour le coup j'ai eu le retour d'un ami de la famille qui roule lui aussi en Espace IV 2.0 dci (25TH BVA acheté neuf en 2009, aujourd'hui 380.000km). Il fait beaucoup de route avec, surtout des longs trajets et il lui arrive aussi d'avoir un message "injection a controler" furtif sans que son garagiste ou les gars de chez Renault n'arrivent à déterminer l'origine de la panne. Cela depuis un bon bout de temps sans s'aggraver !

Généralement je n'utilise pas de voiture en semaine car je suis en ville pour mes études et que mon école est accessible à pied, exception faite pour les stages je roule surtout le week end et pendant les vacances sur de plutôt longues distances (+100km).
Au niveau du FAP quelles sont les conditions à réunir pour qu'il se régénère ? Rouler longtemps et à vitesse stabilisée ne suffit pas forcément, si ?

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 01 avr. 2022, 22:13

LeJeune6troeniste a écrit :
01 avr. 2022, 19:10
Bonjour,

Je suis désolé de voir que cet exemplaire fait la bête à chagrin, j'espère que ça se remettra en ordre bien vite!

Sauf erreur de ma part les versions avec FAP ne prennent que la 5W30. Info vue ici: viewtopic.php?f=9&t=38258#p496770
Salut, j'espère aussi car ce n'était pas la joie ce matin 😅

Je prie pour que ça ne soit qu'un (mauvais) poisson d'avril !

Merci pour le lien, c'est une question qui fait débat on dirait, je vais essayer de trouver de la 5W30 adaptée alors. Car le manuel d'entretien Renault est assez vague au niveau des huiles :
Carnet E4.jpg

Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 760
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Ancienne Seine-et-Oise/Isère

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par LeJeune6troeniste » 01 avr. 2022, 22:24

La RTA est tout aussi vague. La mienne est une edition pour les phases 1, le 2.0 dCi n'est donc pas concerné mais elle... déconseille la 5W30, ne recommandant que les huile en W40 pour diesels. Le 3.0 dCi lui nécessiterait exclusivement de la 5W40, sur les autres moteurs de la 0W40 peut-être utilisée "pour faciliter le démarrage par -15"

Les phases 2 sont sous un régime Euro différent, je pense que ça explique en grande partie les changements d'huile.
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 Bleu Orage, dans la famille depuis 06/2014 (87 898km), 197 615 km, à l'E85 et une boîte de vitesses refaite! Un régal avec son toit ouvrant en verre! 8)

Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, dans la famille de 07/19 (156 632km) à 11/21 (174 740km)

grostoto
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 6683
Inscription : 09 mars 2011, 14:48
: : :
Modèle : [Espace III 2.0 16V BVM]
Finition : RXT
Année : 2000
: : :
: : :
Localisation : centre
Contact :

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par grostoto » 02 avr. 2022, 00:30

le coup de valise, si le voyant c'est allumé, il y a forcement des défauts enregistrées (meme si le voyant n'est plus allumé), mais il faut lire tout ça avec canclip.


pour moi, s'il y a un fap, c'est forcement une huile avec faible taux de cendre.
grand espace III 2.0 16s 230000kms
grand espace III V6 24v gpl 300000km 2000
xantia activa hdi 535000kms 2000
xantia activa TCT 275000kms 1997 "circuitisée" 8)
xantia "plaisir" 2.0 16s 101000kms 2000
Lancia Zeta 2.1td 290000kms
205 1.6 bva

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 28 avr. 2022, 16:10

Bonjour à tous,
Quelques nouvelles de "l’épopée de l’Espace" qui m’aura donnée bien des maux de tête ces dernières semaines… :twisted:

Déjà nous parcouru beaucoup de route ensemble ces 3 dernières semaines malgré son défaut d’injection (3500km), et cela m’aura appris à mieux l’apprivoiser ! Il y a donc pas pas mal de nouveautés et sans vouloir trop m’avancer, je pense que ce post va dériver, s'allonger et sortir du contexte simplement Espace. Je me connais, quand je commence à écrire on ne m’arrête plus !
Alors avant que les non intéressés s’en aillent, quelques précisions rapides : la panne "d’injection" a été trouvée et réparée, concernant l'huile de vidange sur 2.0 DCI FAP il est préférable de choisir de la 5W30 FAP, et la boîte se fait toujours entendre mais ça ne s'aggrave pas.
Je déclare donc l’Espace pleinement opérationnel et je cherche également à acquérir une CAN Clip pour éviter de repasser chez Renault au moindre souci, j'ai cru voir qu'il existait plusieurs versions et qu'autour de la V190 des fonctionnalités étaient entravées, si quelqu'un a plus d'infos voire un lien si il est satisfait de la sienne je lui en serais reconnaissant !

Voilà pour l'intro résumée, pour les motivés maintenant place au développement... Bonne lecture :wink:

Pour commencer, début avril a eu lieu son baptême du feu (premier gros trajet, descente à Pau) et je dois dire qu’il s’est plutôt bien déroulé, les 700km de départementale ont été avalés sans difficulté, ponctués de quelques alertes "injection à contrôler" furtives.
Vidé de ses sièges et lancé en 6e à 80km/h régulateur sur de la grande départementale plate il nous a même impressionnés niveau conso ! La moyenne de 6,8L/100km dressée par l’ancien propriétaire n’a fait que diminuer pour finir par s’établir sous les 6L/100km, pas aussi économique que l’éthanol mais le plein m’aura tout de même tenu plus de 1300km !

Nous avons eu l’occasion d’observer une régénération FAP à l’aller, moteur bien chaud après plusieurs dizaines de km à allure constante la conso instantanée est subitement passée de 3,4L à 10L/100km pendant une bonne dizaine de minutes… Pas de gros nuage dans le rétro cependant, je l’ai laissé faire malgré les rond-points intempestifs sur notre chemin.

23h pour visiter Jurançon et ses alentours ainsi que faire un tour du côté de Lourdes pour récupérer des pièces (raison de ma visite). Tout s’est bien passé et sur le retour nous avons profité d’une valise de lecture de défauts chinoise prêtée par un ami pour tenter de mieux cerner la panne, voyant éteint aucun code n’apparaissait, et voyant allumé en faisant un relevé avant de couper le moteur nous obtenions le message "P2263 Système de turbocompression - Performance". pas de durite percée et aucun bruit suspect, peut être un grippage occasionnel du turbo..?


Une fois rentré j’en ai profité pour récupérer quelques pièces en casse afin de lui refaire une beauté, seuil de coffre, écrans de ventilation arrière, montants de parebrise propres… Mais aucun 2.0 dci en vue pour vampiriser de la mécanique 😕

De retour à la maison quelques heures plus tard "bip bip", tiens un mail du bon coin "un vendeur que vous suivez vient de poster une nouvelle annonce". Un coup d’oeil, je connais ce profil c’est le vendeur de l’Espace, voyons voir ce qu’il vend ? Ça alors une durite de turbo pour Espace 2.0L dci, quelle coïncidence ! Ça commence à puer cette histoire, ce ne serait donc pas un problème nouveau je commence alors sérieusement à penser qu’il m’a vendu la voiture en connaissance de cause et après avoir fait plusieurs tentatives de réparation infructueuses… Mais si il s’est résolu à s’en débarrasser qu’a t-il trouvé de si fumeux ? un turbo dans le sac ? Un calculateur qui déconne..? Dans le doute je garde une trace de l’annonce si il doit y avoir une suite à cette histoire...

C’est fait, c’est fait on ne va pas remonter le temps. Mais à partir de là j’ai commencé à vraiment m’inquiéter de ce souci et à limiter mes dépenses sur cette voiture, tout ce qui est d’ordre esthétique ou accessoire attendra, ma dernière commande est déjà en route mais mon panier actuel avec de l’huile de boîte et 200€ de supports moteur va rester bien au chaud histoire de ne pas avoir jeté d’argent par les fenêtres si un loup venait à se profiler à l’horizon…

Bref, quelques jours plus tard, pour fêter le passage des 430.000km réception de 3 colis pour un entretien ! J’ai profité de mon week end pour faire une maintenance technique de l’engin, n’ayant pas de suivi réellement clair sur ce qui avait été fait ces deux dernières années il a eu droit à tous les filtres même si certains semblaient récents ainsi qu’à une vidange et un kit accessoire. Pour l’huile après mûre réflexion je me suis finalement tourné vers de la ELF Evolution Fulltech C4 en 5W30 pour véhicules FAP et de norme RN720.
96€ les 10L, aïe on est loin de la 10W40…
D’ailleurs si quelqu’un a un bon plan pour en avoir à tarif raisonnable je suis preneur :)

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 28 avr. 2022, 16:15

L’après midi même, passage chez Renault pour une lecture des défauts et un avis. Première vérification -> la mousse de protection après le filtre à air, il est apparement courant qu’elle se désagrège et passe dans le débitmètre, RAS ici elle a déjà été supprimée. Un défaut enregistré apparaît "circuit de suralimentation" mais les mécanos voudraient déclencher l’alerte au TDB pour avoir une piste.

J’accepte, essai statique d’abord en faisant monter le moteur dans les tours à l’arrêt pour rechercher une fuite d’air, malgré des traces grasses le circuit semble étanche, ces résidus proviennent probablement (de la/des) durite(s) remplacée(s) par l’ancien propriétaire. Nouveau test, toujours à l’arrêt en faisant monter le moteur dans les tours puis en débrayant à moitié "pour le faire forcer", résultat pas de défaut mais une odeur d’embrayage dans l’atelier après 2min de maltraitance…

A ce moment là et pour limiter la casse je suggère plutôt un essai sur route, on branche la sonde, je garde la Clip sur les genoux, le responsable prend le volant et l’aventure continue c’est parti pour un tour de manège en tirant tous les rapports à 5000tr (la voiture était chaude mais quand même…). "Echec", aucune apparition du défaut en sa présence, il commence alors à me laisser entendre que ce n’était probablement qu’un bug passager ou qu’il avait besoin d’un bon décrassage, alors sur le chemin du retour je lui suggère de faire cette fois-ci les choses à ma manière en se calant en 6e à 90km/h puis en essayant de passer les côtes sur un filet de gaz, et dès la première montée bingo ! Perte de puissance et appararition à l’écran de l’erreur "DF569; Circuit de suralimentation -> 2.DEF : pression trop basse".
IMG_6298 compr.png
Défaut Clip
IMG_6298 compr.png (16.35 Kio) Consulté 9062 fois
Retour à l’atelier pour avoir l’avis des mécanos : beaucoup de pistes possibles, de la plus probable à la plus rare : Durite fuyarde, Echangeur qui a pris un caillou, volets du circuit d’admission qui seraient bloqués ou chiffon oublié qui limiterait le flux, électrovanne HS, Géométrie variable dans le sac, turbo qui grippe momentanément. On écarte ainsi le débitmètre, les injecteurs et tout le post-suralimentation.

Effacement des défauts, je rentre donc rassuré même si l’origine de la panne reste indéterminée…

Je m’autorise donc à continuer de rouler avec pour retourner sur Périgueux, d’autant qu’il a un argument non négligeable exploitable sur départementale principalement pour les trajets en fin d’après midi à plus de 25°C : son grand toit ouvrant :mrgreen:

En milieu de semaine je suis amené à faire un peu de franchissement (chemin) en forêt avec l’Espace pour rejoindre des amis qui ont déjanté sur un chemin en Partner cross et n’ont pas de quoi lever la caisse pour changer la roue… Cela nous a donné l’occasion de tester le cric et de découvrir sa fonction "cliquet" que l’on a trouvé très bien pensée ! Autre bon point, avec la montée des températures le défaut d’injection se déclenche moins souvent et me laisse un peu de répit !

Après cela l’aventure continue, et les vacances approchent ! La veille du départ par acquis de conscience je profite d’un trou dans mon emploi du temps pour passer quelques coups de fil à des casses avec toujours le même message "il me faudrait quelques pièces, vous avez du 2.0 dci sur le parc par hasard ? Et de l’Espace 4 ? De la Safrane ? De la Citroën Hydraulique ? R21 ? R25…?" avec généralement toujours la même réponse -> Désolé c’est très demandé, on envoie directement à l’export…
Pour l’Espace cette fois-ci un peu de chance, il semble que les pays du sud préfèrent les J8S solides comme des cailloux aux DCI bardés de capteurs et de voyants intempestifs… Etonnant…?
En tout cas aujourd’hui cela suffira à faire mon bonheur ! Je fais passer le message à quelques amis et réunis une petite équipe afin d’aller dépouiller un maximum de pièces sur une jolie Laguna 2 ph2 qui nous attendait avec son 2,0L perdu au royaume des 1,9L et 2,2L DCI !

Nous voilà donc, tous les 7 prenant la casse d’assaut, la Laguna ne fera pas grande résistance. Une durite de turbo (avant) était cassée et avait repeint une partie de la baie moteur, hormis cela presque tout y passera : Durites d’air, de dépression, échangeur, débitmètre, électrovanne, capteurs, antibrouillards et ampoules xénon d’avance, on prend tout ce qui vient !
En moins d’une heure c’est plié, le stock de pièces est fait et on continue notre tour pour récupérer aussi quelques morceaux de 206, 156, Polo 86c et Clio 1. On repère au passage quelques jolies carcasses récemment rentrées : une Fuego, deux Talbot pourries jusqu’à la moelle, une Civic type R, toujours des XM (tristement courantes en casse) et une… Prius ??

Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 146
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [Mat-155] Grand Espace IV 2.0 dci 150ch Privilège (2006)

Message non lu par Mat-155 » 28 avr. 2022, 16:23

Suite à cette ballade je profite de rentrer sur Bordeaux pour lui faire un brin de toilette et me constituer un petit kit de survie en vitesse au cas où les choses tourneraient au vinaigre pendant le voyage : 7 gilets jaunes, 2 triangles, un extincteur, quelques outils et pièces de rechange, de l’huile, de l’eau, des gants et chiffons en espérant bien sûr ne pas avoir à m’en servir…
(vous le voyez venir gros comme une maison, pas vrai :lol: )
Je charge mes affaires, mange un bout et… Me rends compte qu’il est déjà pas loin de minuit et que le réveil cette nuit va être sport ! Il est plus que temps d’aller se reposer !


Départ de la maison à 4h30 pétante après quelques minutes à chauffer en statique, le démarrage a été un peu fastidieux mais bon il fait humide et froid à cette heure-ci… La nuit noire me permet d’apprécier la puissance des Xénons pour la première fois, plutôt faibles en feu de croisement, en pleins phares et dans un environnement sans lampadaires ni voitures ceux-ci révèlent leur plein potentiel. Cela m’a permis de repérer les biches et sangliers bien plus tôt qu’avec mes halogènes habituels et j’ai également remarqué que les personnes qui me suivaient avaient beaucoup plus tendance à rester derrière moi plutôt que de me doubler, j’en déduis que la puissance du faisceau leur semble sécurisante ! Le côté directionnel quand à lui n’apporte pas de gain notable cependant, c’est une option totalement dispensable.

Premier arrêt à Talence (point de RDV) après 35km, pour se répartir les passagers et les bagages. 7 dans l’Espace pour favoriser le confort et 6 dans le Touran avec un strapontin rabattu en guise de coffre. A notre grand étonnement, sièges du troisième rang reculés à fond et en chargeant par la lunette arrière, il nous a été possible de loger une dizaine de sacs dans ce qu’il restait du coffre soit presque assez pour contenir les bagages de tous les passagers !

Nous partons à l’heure sur les coups de 5h30, et dès notre sortie de la rocade les caprices commencent… Le voyant injection se déclenche maintenant pour un rien, me contraignant à couper le moteur quasiment à chaque rond point, cela devient vite plus contre productif qu’autre chose et nous nous résilions donc à continuer de rouler en l’état. Lors de notre première pause à Orthez sur les coups de 8h le constat est clair, on se traine en mode atmo et la cartographie du GPS est bien trop datée, le Touran a pris beaucoup d’avance sur nous et la traversée des Pyrénées va être fastidieuse… Après cet arrêt au stand nous continuons donc notre route péniblement, une fois passé Oloron Sainte Marie le plus dur commence, coincés derrière un camion qui semblait avoir le même souci que nous, nous grimpons à allure de vélo en seconde. Après plusieurs dizaines de kilomètres ainsi, le voyant "antipollution à contrôler" pointe lui aussi le bout de son nez et nous contraint de faire une halte avant la frontière afin de retrouver un peu de turbo pour attaquer le gros de la montée :
IMG_6285 compr.jpeg
Pause sur la N134
IMG_6285 compr.jpeg (7.48 Kio) Consulté 9062 fois
Au moment de repartir la voiture (toujours chaude) a encore un peu de mal à démarrer et surtout, les deux voyants sont toujours présents !
Pas le choix il faudra faire avec, en montée le vaillant 2.0 DCI atmo traine les 2,5T de la caisse à 40km/h en 3e (vitesse max à laquelle je ne perds pas d’allure en montée), nous avons maintenant constamment des voitures derrière nous qui n’attendent qu’une chose : un bout de ligne droite pour dépasser ! Du 4x4 au camping car en passant par la gendarmerie, tous ont fini par nous dépasser à un moment où un autre :)
Nous prenons le temps d’admirer le paysage en priant pour qu’après la frontière la route ne soit que descente :)
Après quelques tunnels interminables dont celui de Somport (8,6km de légère montée), nous voilà enfin en Espagne et en chute libre, presque littéralement car c’est là que je me rends compte du manque de frein moteur sur cet engin, même en 3e nous continuions à prendre de la vitesse et à devoir freiner pour dépasser les (nombreux) cyclistes dans cette zone en sécurité… Après quelques kilomètres de descente, arrivés sur "l’Autovia" les montées ont repris, la route était heureusement peu fréquentée car à 40km/h sur l’autoroute c’était plus que moyen :/ Sortis des montagnes le soleil a pointé le bout de son nez alors sous 29°C nous sommes passés en mode découvrable pour le reste du trajet, à allure… pépère

Après avoir rejoint le reste de l’équipe vers 12h30 pour une pause repas à Saragosse, et accessoirement découvert l’existence des rond-points à 5 feux (le genre de croisement ou tu ne veux pas rater la sortie…) nous avons repris notre route cheveux au vent pour les 450km restants, l’autoroute a été moins compliquée que les Pyrénées en terme de puissance puisque nous plafonnions autour de 115-120km/h mais la moindre montée nous mettait toujours en difficulté en me forçant à rétrograder systématiquement pour arriver en haut !
Nous avons traversé des paysages dignes du Texas avant d’arriver à Calpe sur les coups de 19h toujours accompagnés d’un grand soleil !

En arrivant je pose la voiture dans le jardin, laisse les problèmes de côté et tends les bras aux vacances… Ces 4 jours de coupure me feront le plus grand bien !
Sur place nous avions quasiment tout d’accessible à pied, seules les courses nécessitaient une voiture et pour le coup j’ai emprunté le Touran (Essence) pour faire les 3km qui nous séparaient du magasin le plus proche, l’occasion de se rendre compte à quel point l’ergonomie est travaillée chez VW, tout tombe sous la main et se trouve là où on l’attend, bluffant. Au rayon confort cependant c’est moins rose, sûrement très sécurisante pour enchaîner les km sur l’autobahn, la raideur des voitures Allemandes est vraiment quelque chose de rebutant à mon sens, une sensation de subir les moindres imperfections de la route comme si j’étais assis sur un Skate...

L’Espace n’est donc pas sorti pendant plusieurs jours et voyant les vacances passer (filer même) je me suis tout de même décidé à lever le capot afin de checker le capteur de pression de turbo et les pièces détachées que j’avais récupérées en casse en France avant de partir.
Je démonte la vis torx du capteur pour vérifier son état et à mon grand étonnement celui-ci est comme neuf ! en y regardant de plus près je m’aperçois que le collier est encore reluisant et que la durite souple a l’air neuve aussi ! Je remonte donc cela en continue de gratter, une des seule pièces de la suralimentation accessible sans outils et sans sortir le boitier du filtre d’habitacle est l’électrovanne de turbo, je la démonte donc puis souffle dedans, elle est passante. Je ne sais pas si c’est bon signe ou pas mais j’en ai une sous la main alors tant qu’à faire je la remplace (la nouvelle est également passante mais sait-on jamais, sur un malentendu). Je remonte le tout et jette un dernier coup d’oeil moteur démarré avant de fermer le capot, et là horreur je me rends compte que les durites de gasoil sont à moité remplies d’air. Je pompe quelques coups sur la poire et celle-ci me goutte dans les mains, en y regardant bien elle présente une fissure côté sortie que j’ai agrandie en pompant, maintenant on dirait plutôt qu’il y a des bulles de gasoil dans une durite d’air que l’inverse :/ mince, j’ai sûrement dû l’abîmer quand j’ai fait le filtre à carburant le week end passé ! Cela expliquerait donc pourquoi le moteur mettait du temps à démarrer ces derniers temps, le circuit se désamorçait !

L’après midi même nous avions 30km à faire pour aller visiter Altea, jolie petite ville du Sud Est de l’Espagne aux allures Grecques avec ses maisons mitoyennes peintes en blanc et ses rues pentues. Sur le chemin toujours l’alerte antipollution mais plus de voyant injection, petit sourire dans le coin je garde tout de même en tête que celui-ci aime surgir quand on ne l’attend pas, nous roulions pour l’instant uniquement en ville à faible allure donc méfiance. Et je ne pensais pas si bien dire, en éffet à l’approche des montées les choses n’ont pas tardé à se gâter… dans une relance en seconde je dépasse les 2000tr et là pas de voyant injection, non PIRE, le moteur se coupe net accompagné d’un bip strident et d’un message au TDB "panne de l’injection"…
Warnings, je m’arrête en plein dans la montée, redémarre par réflexe et essaie de repartir -> non il cale de nouveau passé 2000tr/min, les Espagnols derrière s’impatientent et commencent à me doubler, je redémarre de nouveau et cette fois-ci je fais bien cirer l’embrayage pour repartir sans avoir à trop monter dans les tours, ça marche !

Face à ce souci il n’y a pas 36 solutions, j’ai sûrement mis le coup de grâce à la poire d’amorçage ce matin et maintenant à partir de 2000tr il y a trop d’air dans le circuit de gazole ce qui met les injecteurs en sécurité pour les préserver… Il va donc falloir trouver une nouvelle poire dans l’aprèm si nous voulons avoir une chance de retourner en France demain !
Tant bien que mal nous continuons donc notre route vers Altea derrière un TukTuk et avec un oeuf sous la pédale, le moteur coupera de nouveau 3 fois sur le trajet mais acceptera de repartir quasi instantanément me faisant simplement perdre la direction pendant quelques secondes (mais bon après les caprices de la Safrane, rouler sans DA ce n’est pas ça qui va m’arrêter…).

En arrivant en ville je repère rapidement un garage juste à côté de notre parking, je tente ma chance au près du patron avec mon Espagnol des plus approximatifs et une photo de la poire sur mon téléphone, j’ai du mal à comprendre mais heureusement un jeune apprenti vient à ma rescousse en engageant la conversation en Anglais ! Je lui explique mon souci, il passe un coup de fil et me fait patienter, j’en profite pour jeter un coup d’oeil dans l’atelier, une Mercedes SL des 90’s, une jolie C6 en position haute, et, tiens dans le fond un Espace 4 ph1 privilège avec des jantes de Vel Satis ! On est pas si mal tombé finalement :)

Le patron revient vers moi et m’annonce la couleur : c’est ok on peut s’en faire livrer une, il écrit le prix avec son doigt dans la poussière qui recouvrait un Q5 à côté de nous, 46€ et la pièce sera dispo dans l’heure, banco !

Après 1h30 de ballade dans la ville et sur la plage, retour au garage. La poire est là, on fait une facture, l’apprenti très sympa récupère quelques colliers et des durites et on file en direction du parking ou est garée la voiture pour installer ça, 5mins chrono en main et c’était plié !
Après avoir discuté un peu nous reprenons la route de Calpe, et ENFIN pour notre plus grand bonheur plus aucun souci d’injection ! Arrivé dans les montagnes j’ai beau cravacher, les voyants ne reviennent pas et le turbo est toujours bien là (au grand dam d’une pauvre Seat Ibiza, déposée quelque part dans les virages de la N-332 en cette chaude soirée d’avril…).

Un soupir de soulagement pour nous faire terminer les vacances sur une très bonne note. Sur ce il est déjà l’heure d’aller se coucher, demain il y a 12h de route qui m’attendent !

Le lendemain malgré mes réserves et les coups fourrés de la météo, le trajet du retour s’est très bien déroulé. Départ à 10h du matin on notera dès le début des pieds de nez du destin sur les 100 premiers Km d’autoroute ou nous avons croisé plus de 10 voitures en panne, en warning sur la BAU à nous guetter… Une hécatombe ! Un sac de ciment aussi et une grande clé dynamo qu’il m’a fallu éviter en plein milieu de la voie de droite (c’est bien pour ça que je ne la fréquente pas beaucoup…), et également de la neige (la vraie, qui tient) depuis le parc naturel de la Sierra quasiment jusqu’à Saragosse, bref ça tranchait avec l’aller !

Pause repas après Valence près de Teruel, quelques minutes avant de s’y arrêter le dernier voyant en liste a décidé de capituler, le FAP a semble t-il ressuscité, bye l’antipollution bonjour la consommation, sur cette agréable nouvelle les Pyrénées ont cette fois-ci été avalées sans effort pour une arrivée sur Talence à 22h

Sur le retour l’Espace aura particulièrement bien roulé, conso lissée sur les 2000km : 147L soit 7,35L/100km de moyenne avec un aller pied au plancher et un retour sous la pluie/neige. Un résultat très respectable pour un parpaing à moitié en panne et pesant aux environs de 2,5T (à 7 avec les bagages et le plein à tarif espagnol :) )

Au final il faut avoir le goût du risque c'est vrai, mais avec un peu de patience, de débrouillardise et de chance, tout est bien qui finit bien :)
Je me rends compte en fignolant que ça fait un sacré bout de lecture :roll: respect à ceux qui auront pris le temps de tout lire, promis la prochaine fois ce sera plus digeste :oops:

Sur ce, bonne route à tous et à bientôt !

Répondre