[LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Vous présentez votre véhicule.
Un sujet par véhicule.
[PSEUDO] Véhicule
Règles du forum
Nous sommes sur un forum d'entraide et de passionnés, assurez-vous avant de poster de respecter ceci: Image
Le bonjour est de coutume ici pour commencer ses messages ;)
Avatar de l’utilisateur
Sigma
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1052
Inscription : 11 août 2022, 19:21
: : :
Modèle : [Espace II 2.1 TD]
Finition : Base
Année : 1994
: : :
: : :
Localisation : en dérapage

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Sigma »

Est-ce qu'une méthode "bricolo" pourrait te permettre de rouler quelque temps, histoire que tu sois tranquille en attendant le manchonnage sérieux?
Je pense à du ruban silicone autoaggripant, utilisé pour la réparation de plomberie... trouvable dans tous les bons magasins de brico...
C'est costaud: j'ai eu un rétro pété (par un gars sympa sur un parking) qui a tenu 7 ans comme ça.
Renault Espace II RN J8S 1994 286200Km (le Sapin de noël)
Wutch
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 3643
Inscription : 04 sept. 2016, 15:57
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Wutch »

J'avais dépanné avec des soufflets de crémaillère :mrgreen:

Sinon 47 ou 48, ca changera pas grand chose à mon avis. Je regarde si je retrouve l'info.

Edit : J'ai retrouvé mes factures, j'ai monté du 45mm sur les 2 espaces. RAS avec ca et ca monte sans forcer.
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

J’ai aussi pris du 45 et c’est impec! Ça rentre sans forcer et c’est bien serré! Je veux rien entendre, au fond!!

Comme je suis un gros con j’ai commandé des colliers en 44-47 :oops: donc je remplacerai les colliers Casto par les bons (il faut du 55) demain.
58799C94-9462-491E-886E-3C8A6E4140E2.jpeg
Voilà par où je perdais toute ma pression.

Pour le temporaire, c’est une solution à retenir si je suis dans le besoin mais quand je peux j’évite. Il faut dire que ma réparation temporaire de la durite de dépression est toujours en place deux ans et 30 000 km plus tard, je me connais :oops:
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Wutch
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 3643
Inscription : 04 sept. 2016, 15:57
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Wutch »

Tu es passé directement chez eux ?

Oui c'est du bricolage, mais mettre une durite neuve renault et on aura le soucis d'ici quelques années, et en plus c'est quasi 200€
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Oui je suis passé là bas! Deux heures de route avec la circulation mais en ce moment deux heures je les ai, ça me sort de chez moi et même avec le carburant c'est moins cher que les frais de port.

Merci donc pour l'adresse et je confirme donc que Redox est une bonne boîte! Tarifs abordables (les colliers deux fois plus solides que les Castorama sont presque deux fois moins chers) et le silicone à l'air de bonne facture, de plus le standardiste que j'ai eu était super agréable et efficace.

Là c'est un bricolage comme je les aimes, c'est un plus par rapport à l'OEM. Je suis plus rassuré qu'avec le bout de plastic et comme tu le dis, le prix... Encore s'ils demandaient 30€ chez Renault, ce qui reste du vol pour du plastique, je pourrais l'avaler, mais là...

Les moteurs avec capteurs MAP sont apparement moins sensibles que ceux avec un MAF mais je ne pense pas avoir de fuite de pression là, ou de dépression quand le turbo ne souffle pas encore. Si d'autres proprios de 2.0T nous lisent, vraiment le 45 mm est le bon choix, ça rentre tout juste ce qu'il faut.
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Ce truc là est bricolé pour de bon! Je suis confiant que ça tiendra.
229D9D13-2521-4609-A99C-05753F5A20AD.jpeg
Avec les deux colliers larges, ça tient du feu de Dieu! Déjà avec le collier Castorama ça allait mais à lui seul il était presque aussi cher que ces deux colliers…
9D27AE63-9E7E-46C6-AF13-8A4F23CC668D.jpeg
Et voilà une petite photo des durites de dépression fameusement bricolées! La méthode fermière tient superbement bien mais il faudrait que je m’occupe de trouver des petits bouts pour remplacer ce petit monde et être tranquille une bonne fois pour toutes. Là, ça fait piteuse mine et je suis content d’avoir un cache moteur quand je passe le CT :oops:
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 708
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
2ème modèle : [Espace III 2.2 DT]
finition : Alizé
Année : 1999
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Mat-155 »

Ah oui éfféctivement elle avait bien subi ta durite, c'est l'huile et la température qui bouffent le plastique à ce point ?

+1 pour Redox, apparement un bon rapport qualité-prix, et surtout qui fait du sur-mesure pour nos anciennes dont les pièces n'existent plus ;)

Et sympa ce bricolage "temporaire" à la Mc Gyver sur l'autre :)
Grand Espace IV 2.0L Dci Privilège (2006) 491.000km
Espace III 2.2DT Alizé HVR (1999) 441.000km
Espace I 2.0L carbu 2000TSE (1987) 229.000km
BX Calanque 17D HVR (1991) 233.000km pour préserver les vertèbres au pays des dos d'âne gratte ciel
Safrane 2.2Si RXE (1994) 299.000km
R21 Nevada GTD (1988) 395.000km qui roulotte de nouveau après un coup de chaud :cry:
Polo VI.2 1.0L TSI (2024) 4000km
Et plus encore... :wink:


:idea: Retour du concours photo en 2024
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Mat-155 a écrit : 18 mai 2023, 09:02 Ah oui éfféctivement elle avait bien subi ta durite, c'est l'huile et la température qui bouffent le plastique à ce point ?
Ça ne doit pas aider! Les durites deviennent dures et cassantes. Mais à mon avis j'ai précipité la démise de celle-ci.

Avant de partir en vacances (surprise complète, je ne pensais pas avoir l'occasion :mrgreen: ) une inspection sous le capot a indiqué la présence de gras sur la valve PCV et le turbo, ainsi que les petites durites qui le commandent. Vous savez, cette fine pellicule qui choppe toute la poussière pour faire une belle bouillie noire. Donc j'ai démonté le pare-chaleur pour essayer d'y voir plus clair... et la durite. Le bout du turbo a une gorge pour la retenir et la durite n'a pas du apprécier de passer dessus. Je n'ai rien vu mais je pense que c'était percé sous le collier.

Le lendemain, on a sautés à cinq dans la voiture avec les bagages et elle est restée tournante sept heures de suite! Le surlendemain, un plein et zou! 70 km dans les montagnes à un rythme que je ne tiendrais pas avec des passagers (enchainement de cols à 70 max en montée, moteur à 3000 mini, 60 max à la descente sans toucher aux gaz). Elle chauffe évidemment beaucoup à la montée mais à la descente entre le frein moteur et le motoventilateur, elle est repassée une fois à quatre barrettes :lol: Je ne pense quand même pas au thermostat, quand j'avais du le remplacer c'était bien plus franc. Dans la semaine j'ai fait 300 km à ce rythme + 100 km d'autoroute avec la famille donc accélérations plus douces. Elle a passé plein de temps avec le turbo à plein régime et la pleine pression dans l'admission.

Sur le chemin du retour, une grosse pente sur l'autoroute (13 km à une inclinaison de 12%, à 130 km/h) a fait sortir de l'huile liquide par l'échappement (mais pas de fumée)?? Je ne sais toujours pas d'où c'est sorti, le niveau n'a pas baissé sur la jauge et même si je m'interroge fortement, la voiture est exactement comme d'habitude. L'huile était dorée comme si elle était neuve (vidange récente). Il y en avait aussi sur les anti-brouillards, mais ça, je pense que c'est venu de la route: pas une trace entre les AB et le GMP ou l'échangeur et couleur huile pour diesel.

Pour en revenir à la durite, elle a refait 600 km d'autoroute puis mes trajets quotidiens pendant une semaine. Là j'ai remarqué que la pression avant déformé la partie derrière le collier. Le lendemain, bruit de Dyson et plus de puissance, la réparation que l'on connait et le retour de la puissance. Quand ça faisait le bruit, une goutte d'huile est sortie mais une seulement. Le turbo est gras mais ne perd pas suffisamment pour que ça apparaisse à la jauge. J'ai localisé la provenance de l'huile: le joint de couvre-culasse un niveau des puits de bougies. Ça suinte légèrement et le motoventilateur pousse ça en arrière.

Alors pourquoi ça ne faisait pas de bruit alors que c'était percé depuis un petit moment? Comme la durite est en plastique, elle porte sur un anneau en caoutchouc que j'ai du déranger. Il est pile en dessous du trou normalement, mais quand j'ai coupé la section trouée il était poussé vers l'échangeur. Si quelqu'un en a besoin pour son Espace dans l'urgence, le mien est encore en parfait état quoique couvert d'huile!
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Wutch
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 3643
Inscription : 04 sept. 2016, 15:57
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Wutch »

Oui, la chaleur finit par cuir les plastiques sous le capot, j'avais le même souci sur une BMW E39.
Et la durite entre le filtre à air et le turbo finit par faire pareil au niveau de la fixation sur le turbo. La aussi ca se manchonne.
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Sur l'Espace noir, la durite turbo-échangeur était également manchonnée au niveau de l'échangeur.

i6 ou V8 la BM? <3
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Wutch
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 3643
Inscription : 04 sept. 2016, 15:57
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Wutch »

C'était une 540 en boîte meca 8)

Jamais eu de soucis au niveau de l'échangeur. Il fait moins chaud par là
Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 708
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
2ème modèle : [Espace III 2.2 DT]
finition : Alizé
Année : 1999
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Mat-155 »

LeJeune6troeniste a écrit : 18 mai 2023, 09:53
Mat-155 a écrit : 18 mai 2023, 09:02 Ah oui éfféctivement elle avait bien subi ta durite, c'est l'huile et la température qui bouffent le plastique à ce point ?
Ça ne doit pas aider! Les durites deviennent dures et cassantes. Mais à mon avis j'ai précipité la démise de celle-ci.

Avant de partir en vacances (surprise complète, je ne pensais pas avoir l'occasion :mrgreen: ) une inspection sous le capot a indiqué la présence de gras sur la valve PCV et le turbo, ainsi que les petites durites qui le commandent. Vous savez, cette fine pellicule qui choppe toute la poussière pour faire une belle bouillie noire. Donc j'ai démonté le pare-chaleur pour essayer d'y voir plus clair... et la durite. Le bout du turbo a une gorge pour la retenir et la durite n'a pas du apprécier de passer dessus. Je n'ai rien vu mais je pense que c'était percé sous le collier.

Le lendemain, on a sautés à cinq dans la voiture avec les bagages et elle est restée tournante sept heures de suite! Le surlendemain, un plein et zou! 70 km dans les montagnes à un rythme que je ne tiendrais pas avec des passagers (enchainement de cols à 70 max en montée, moteur à 3000 mini, 60 max à la descente sans toucher aux gaz). Elle chauffe évidemment beaucoup à la montée mais à la descente entre le frein moteur et le motoventilateur, elle est repassée une fois à quatre barrettes :lol: Je ne pense quand même pas au thermostat, quand j'avais du le remplacer c'était bien plus franc. Dans la semaine j'ai fait 300 km à ce rythme + 100 km d'autoroute avec la famille donc accélérations plus douces. Elle a passé plein de temps avec le turbo à plein régime et la pleine pression dans l'admission.

Sur le chemin du retour, une grosse pente sur l'autoroute (13 km à une inclinaison de 12%, à 130 km/h) a fait sortir de l'huile liquide par l'échappement (mais pas de fumée)?? Je ne sais toujours pas d'où c'est sorti, le niveau n'a pas baissé sur la jauge et même si je m'interroge fortement, la voiture est exactement comme d'habitude. L'huile était dorée comme si elle était neuve (vidange récente). Il y en avait aussi sur les anti-brouillards, mais ça, je pense que c'est venu de la route: pas une trace entre les AB et le GMP ou l'échangeur et couleur huile pour diesel.

Pour en revenir à la durite, elle a refait 600 km d'autoroute puis mes trajets quotidiens pendant une semaine. Là j'ai remarqué que la pression avant déformé la partie derrière le collier. Le lendemain, bruit de Dyson et plus de puissance, la réparation que l'on connait et le retour de la puissance. Quand ça faisait le bruit, une goutte d'huile est sortie mais une seulement. Le turbo est gras mais ne perd pas suffisamment pour que ça apparaisse à la jauge. J'ai localisé la provenance de l'huile: le joint de couvre-culasse un niveau des puits de bougies. Ça suinte légèrement et le motoventilateur pousse ça en arrière.

Alors pourquoi ça ne faisait pas de bruit alors que c'était percé depuis un petit moment? Comme la durite est en plastique, elle porte sur un anneau en caoutchouc que j'ai du déranger. Il est pile en dessous du trou normalement, mais quand j'ai coupé la section trouée il était poussé vers l'échangeur. Si quelqu'un en a besoin pour son Espace dans l'urgence, le mien est encore en parfait état quoique couvert d'huile!
👍

Une panne connue sur les dci mais dont on parle peu sur les essence...

Je trouve ça fou qu'on continue à nous pondre des durites en plastoc à 2 balles malgré les soucis d'étanchéité connus et reconnus dont elles sont victimes, certes dans certains rares cas elles servent peut être de fusible évitant un souci plus grave mais bon quand même...

Après avoir cotoyé quelques temps des dépanneurs des ASF, ils ne comptent plus le nombre de Qashqai, Juke, Scenic, Espace, Laguna et j'en passe remorqués et réparés au prix fort pour un bête souci de durite de suralimentation qui lâche en départ de vacances...

Celles de mon gros semblent propres mais au moindre signe annonciateur je pense tout faire sauter pour passer sur des silicone sur mesure (Redox pourquoi pas ?) afin d'être tranquille...
Grand Espace IV 2.0L Dci Privilège (2006) 491.000km
Espace III 2.2DT Alizé HVR (1999) 441.000km
Espace I 2.0L carbu 2000TSE (1987) 229.000km
BX Calanque 17D HVR (1991) 233.000km pour préserver les vertèbres au pays des dos d'âne gratte ciel
Safrane 2.2Si RXE (1994) 299.000km
R21 Nevada GTD (1988) 395.000km qui roulotte de nouveau après un coup de chaud :cry:
Polo VI.2 1.0L TSI (2024) 4000km
Et plus encore... :wink:


:idea: Retour du concours photo en 2024
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Mat-155 a écrit : 18 mai 2023, 13:35 Celles de mon gros semblent propres mais au moindre signe annonciateur je pense tout faire sauter pour passer sur des silicone sur mesure (Redox pourquoi pas ?) afin d'être tranquille...
Tout? Eh beh! Les distances un peu plus longues, tu dois pouvoir les ponter avec des sections de tube aluminium mais attention à la chaleur qui passe dans l'air admis, ça peut valoir le coup d'isoler un peu aussi. Là, il y a débat sur les méthodes. D'ailleurs, à ce sujet, j'ai vu pour une petite fortune un autre bout de plastique, censé être calé entre deux joints d'admission, la culasse et l'admission en aluminium, avec pour but de limiter le transfert de chaleur entre les deux. Je me demande si ça marche vraiment ou si l'admission fini par avoir chaud de toute façon.

Sur le 2.0T j'ai l'impression que ce n'est pas problématique à ce point, juste ces deux points faibles dans les durites. Après, il fait moins chaud sous mon capot que dans un diesel je pense...

Quand on y pense, sur l'Espace on a beau s'en plaindre mais c'est pas mal: ma durite a tenu 225 000 km, sur une voiture a priori conçue pour une durée de vie de 240 000 km. Renault est donc le beau gagnant: ça gruge sur les coûts de production et ça te revend les pièces à prix d'or après. Mais pour une majorité de propriétaires (tout ceux avant 200 000 en gros), pas l'ombre d'un soucis de ce côté là. Pourquoi les ingénieurs se serait-ils cassés la tête quand une petite minorité seulement dépasse 300 000?

Ça ne me dérangerait pas de faire plus de réparations dans ce genre en échange d'une meilleure conception électronique XD
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Et voilà quelques photos datant du dernier voyage du vaisseau!

Premier jour, sortie routière malgré l'eau.
Il pleut des cordes!
Il pleut des cordes!
C'est la basse saison, nombreux travaux sur les routes. Pas grave, bonne musique et bonne humeur :wink:
Il pleut, il mouille!
Il pleut, il mouille!
Le dénivelé atteint par endroits 23%. Pas de quoi essouffler le turbocompresseur qui hisse les deux tonnes comme si de rien était et permet de doubler les goumiers dans les sections droites.
Nuages, nuages... pour nous préserver des feux de forêt l'été!
Nuages, nuages... pour nous préserver des feux de forêt l'été!
Il fait très vite sombre
Il fait très vite sombre
Le lendemain, c'est sec!
Et moins humide...
Et moins humide...
Des routes comme j'aime!
Des routes comme j'aime!
Malgré la chaussée sèche, la vitesse ne dépasse guère les 50 avec de nombreux virages à moins de 25, visibilité et largeur oblige. Un vrai plaisir néanmoins, comme il n'y en a pas à 400 km de Paris!

L'occasion de filer dans le massif de la Chartreuse, verdoyant grâce à la pluie:
Peu avant Saint-Pierre-de-Chartreuse
Peu avant Saint-Pierre-de-Chartreuse
Je ne suis pas, en revanche, allé rendre visite aux moines pour leur prendre leur boisson. Pour ça, passage chez les miens, liqueur de noix pour mon plus grand plaisir! Consommé au retour, après avoir conduit...
Le Grésivaudan
Le Grésivaudan
Depuis le Saint-Eynard, la vue est imprenable. 1379 m d'altitude, c'est tout!
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
Miharu59
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 5571
Inscription : 10 avr. 2018, 23:32
: : :
Modèle : [Autre]
Finition : Initiale
Année : 2017
: : :
2ème modèle : [Grand Espace IV V6 3.5]
finition : Initiale
Année : 2002
: : :
3ème modèle : [Grand Espace III V6-24]
Finition : RXT
Année : 2000
Localisation : Nord 59

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Miharu59 »

Jolie photo est belle description, un plaisir à lire merci bien
Mes véhicules
R25 phase X année 1994 XX XXXX XXX :D
Renault 25 Gts phase 2 1988 1.7 i 103cv gris tungstène
Renault Talisman Initial Paris 1.6 Tce 200cv noir améthyste 110.000km
Renault laguna 3 berline privilège anthracite 1.5 dCi 110 cv 144 000km a vendre.
Grand Espace IV 3.5 V6 initial Paris 2002 noire nacrée
Grand Espace III RXT vert lichen 3.0 V6 24v 2000
De la famille
Renault kadjar 1.5 dci buisnes 2018 88.000km
Renault velsatis 2.0 dci 150 de 2006 284.000km
Renault 21 manager 1992 217.000km
Citroën Bx exclusif 1.9tdi 240.000km 1989 à vendre
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Merci :D Content que ça fasse plaisir!
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
Sigma
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1052
Inscription : 11 août 2022, 19:21
: : :
Modèle : [Espace II 2.1 TD]
Finition : Base
Année : 1994
: : :
: : :
Localisation : en dérapage

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Sigma »

Merci pour ces chouettes photos, ça m'emplit de nostalgie ces reliefs...
Renault Espace II RN J8S 1994 286200Km (le Sapin de noël)
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Et oui, c'est chez toi! La consommation par contre n'induit pas en nostalgie :mrgreen: Même si elle est plus raisonnable que ce à quoi je m'attendais avec ce rythme: 15 aux 100, seulement trois de plus que d'habitude. La coupure de l'injection en descente doit vraiment aider.
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
Mat-155
Sur l'autoroute
Sur l'autoroute
Messages : 708
Inscription : 19 déc. 2021, 10:11
: : :
Modèle : [Grand Espace IV 2.0 DCI 150 FAP BVM]
Finition : Privilège
Année : 2006
: : :
2ème modèle : [Espace III 2.2 DT]
finition : Alizé
Année : 1999
: : :
Localisation : Nord Gironde (33)

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Mat-155 »

LeJeune6troeniste a écrit : 18 mai 2023, 14:18 D'ailleurs, à ce sujet, j'ai vu pour une petite fortune un autre bout de plastique, censé être calé entre deux joints d'admission, la culasse et l'admission en aluminium, avec pour but de limiter le transfert de chaleur entre les deux. Je me demande si ça marche vraiment ou si l'admission fini par avoir chaud de toute façon.

Sur le 2.0T j'ai l'impression que ce n'est pas problématique à ce point, juste ces deux points faibles dans les durites. Après, il fait moins chaud sous mon capot que dans un diesel je pense...

Quand on y pense, sur l'Espace on a beau s'en plaindre mais c'est pas mal: ma durite a tenu 225 000 km, sur une voiture a priori conçue pour une durée de vie de 240 000 km. Renault est donc le beau gagnant: ça gruge sur les coûts de production et ça te revend les pièces à prix d'or après. Mais pour une majorité de propriétaires (tout ceux avant 200 000 en gros), pas l'ombre d'un soucis de ce côté là. Pourquoi les ingénieurs se serait-ils cassés la tête quand une petite minorité seulement dépasse 300 000?

Ça ne me dérangerait pas de faire plus de réparations dans ce genre en échange d'une meilleure conception électronique XD
Ca ne paraît pas délirant, il y a un système un peu similaire sur les BX Sport (en plastique, fragile cependant) entre les deux gros carbus et l'admission ! Il me semble également que certains ajoutaient des câles de ce style sur les blocs 1,7L carbu (F2N), cette fois-ci non pas pour la performance mais plutôt pour la fiabilité car les semelles se voilaient de peur (problème connu). Apparement la dissipation thermique fonctionne, après est-ce que l'augmentation des perfs se ressentirait vraiment..? :roll:

Le phase 1 est assez casse pied surle plan électronique, malheureusement il faut vivre avec à défaut de passer sur un modèle restylé...

D'ailleurs j'ai encore buggé sur le "P, R, N, D" au compteur 🤦‍♂️ :D

Sympa tes photos, petite préférence pour la seconde et la sixième, en plus tu es raccord avec le thème du concours :mrgreen: ne connaissant pas du tout l'Est de la France, les premières correspondent exactement à l'image que je me fais de la suisse !
Grand Espace IV 2.0L Dci Privilège (2006) 491.000km
Espace III 2.2DT Alizé HVR (1999) 441.000km
Espace I 2.0L carbu 2000TSE (1987) 229.000km
BX Calanque 17D HVR (1991) 233.000km pour préserver les vertèbres au pays des dos d'âne gratte ciel
Safrane 2.2Si RXE (1994) 299.000km
R21 Nevada GTD (1988) 395.000km qui roulotte de nouveau après un coup de chaud :cry:
Polo VI.2 1.0L TSI (2024) 4000km
Et plus encore... :wink:


:idea: Retour du concours photo en 2024
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Jamais je ne lâche cette phase 1, les souvenirs n'ont pas de prix!! Et en plus c'est un plaisir à conduire! Je trouve aussi que même si elles font un petit peu plus datées, elles ont mieux vieillies. Question de goût!

PRND c'est pas un bug, c'est que je n'ai toujours pas fait réparer le TDB d'origine :mrgreen: Il me faut un deuxième véhicule pour arrêter celle-ci quelques semaines et refaire quelques petits trucs. Mais d'abord, soigner la santé et passer à l'année suivante :lol: Elle avait d'ailleurs 223 672 km au moment de la photo, il ne faut pas se fier à ce qui est marqué!

La Suisse, ça fait belle lurette que j'y suis pas allé! Alors je ne m'en souviens pas, mais mon amie avec de la famille en Suisse me dit que c'est bel et bien ressemblant! Tout aussi humide et verdoyant que ma montagne!

La photo que j'ai publiée dans le concours photo (mais pas sur ce sujet) a été prise au même endroit que la deuxième, mais un autre jour et dans l'autre sens!
(Celle-ci)
(Celle-ci)
J'aime bien le petit effet contrejour, mais il n'était pas intentionnel. :mrgreen: Il faut que je m'habitue au "nouvel" appareil (Canon EOS 400D du début du siècle).

Quelques autres clichés du séjour, au smartphone:
Lors d'une balade à pied
Lors d'une balade à pied
Le succès politique XD
Le succès politique XD
La tête dans les nuages, depuis Grenoble
La tête dans les nuages, depuis Grenoble
J'ai voulu refaire la dernière (prise sur le sujet de Philou :wink: ) mais pas pu m'arrêter, feu vert à chaque passage.
quai_jongkind.jpg
Aller, une dernière, à l'appareil:
Ce que ça donne dans les nuages!
Ce que ça donne dans les nuages!
Il faut dire qu'il y avait du monde.
Dernière modification par LeJeune6troeniste le 19 mai 2023, 15:39, modifié 1 fois.
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
Sigma
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1052
Inscription : 11 août 2022, 19:21
: : :
Modèle : [Espace II 2.1 TD]
Finition : Base
Année : 1994
: : :
: : :
Localisation : en dérapage

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Sigma »

Mat-155 a écrit : 19 mai 2023, 14:56 les premières correspondent exactement à l'image que je me fais de la suisse !
Ce coin là était "Italien" à l'époque, Vers St Christophe /s Guiers il reste un vieux pont (pont Saint Martin) représentant l'ancienne frontière avec les Etats de Savoie :wink:

@ Jeune6troeniste: :lol: des messages tendancieux au bord des routes, les écolos n'ont pas grand succès là bas!
Renault Espace II RN J8S 1994 286200Km (le Sapin de noël)
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Si on va vers le Mont Cenis on voit aussi de belles fortifications contre gli amici italiani :lol: Suis passé au Guiers Vif lors d'une escapade savoyarde! (retour par Saint-Laurent-du-Pont, avec je crois une usine de ciment à l'abandon qui est spectaculaire (mais pas eu le temps de m'arrêter, j'étais avec mon grand-père en train d'utiliser l'Espace comme camionnette pour les pièces de sa voiture :D :D ), puis la route de la Grande Chartreuse (pas arrêté non plus mais visite il y a six ou sept ans de ça)). Comme j'étais avec lui, il m'a raconté la construction de la route, qui lui avait été racontée par son père, etc (je tiens donc l'histoire de l'arrière arrière grand-père, mort en 21 après avoir respiré les gaz dans la Grande Guerre), puis les voyages de Chamrousse (où était sa famille) au Sappey (où ils voyaient des amis le dimanche: trois ou quatre heures de C4!)

Sa politique écolo ne fait pas grand succès, c'est sur, mais c'est surtout sa politique "Paris miniature" qui délecte j'ai l'impression. Le quai sur la CP que j'ai édité dans mon message précédent, est en travaux depuis des années et toujours source de bouchons. Travaux partout, saleté, insécurité, rien ne va plus. Le tram a l'air sympa mais apparemment c'est une bonne façon de se faire détrousser! Je n'ai pas essayé XD C'est bruyant, c'est sale, des vélos et trottinettes niquées de toute part... Pour une fois qu'une ville a vraiment besoin d'être piétonne, mais c'est infaisable. La cuvette est souvent brumeuse (mais ça ce n'est pas nouveau, les photos prisent par un arrière grand-père dans l'autre branche plus fortunée de la famille, né en 1900, vers 1920 témoignent de l'état de la ville).

Et c'est sans parler de la communauté de commune, que le grand public ignore un peu. Les socialistes ont une légère majorité et apparemment les politiques d'ami sur les budgets tournent à plein régime. Je n'y siège pas mais il faut bien constater l'état des routes dans les communes qui entendent chouchouter les riches qui y habitent (La Tronche, Corenc, même Meylan et Uriage, puis comparer avec Gières ou Saint-Martin-d'Hères). Seule exception, Grenoble elle même. Même avec de l'argent, trop de travaux donc trop de camions pour prévenir les nids de poules, ornières, déformations, etc. La Rocade limitée à 90 est invivable, pas suffisamment de différence de vitesse avec les autres usagers pour doubler sereinement, toujours un pour coller derrière et attendre qu'on se rabatte dans un trou minuscule pour rouler à 130... Et quand c'était en travaux là-bas aussi, un vrai plaisir! Il y a deux étés quand j'ai refait la boîte et passé pas mal de temps à Grenoble, les règlements de comptes rapportés dans le journal tous les quelques jours, avec des victimes collatérales...

Je me perds dans mes histoires :mrgreen:
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
Ponloire
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 165
Inscription : 09 mai 2022, 18:41
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 170 BVA]
Finition : Dynamique
Année : 2007
: : :
: : :
Localisation : Rhône-Alpes, Suisse

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Ponloire »

Quel beau voyage ! Tu as pris de super photos.

Je connais un peu Saint-Pierre-de-Chartreuse, j'avais des arrières-grands-parents qui habitaient à la limite du Dauphiné et on est allé marcher par là-bas quelques fois en été, et même skier en hiver. C'est vraiment une belle région, et le brouillard épais qu'on rencontre à la sortie des forêts ou dans lequel s'engagent les petites routes à flan de montagne pour ressortir au-dessus du nuage quelques virages plus loin donne un effet presque féérique à la mi-saison.

Félicitations pour le bricolage de fortune également !
Actuellement :
Espace IV 2.0T Proactive Dynamique, Beige Angora, 2007, 215 000 km


Enfance et conduite accompagnée :
Espace IV 2.2 Dci Expression, Bleu Crépuscule, 2004
Avatar de l’utilisateur
LeJeune6troeniste
Fou (folle) du volant
Fou (folle) du volant
Messages : 1908
Inscription : 01 juil. 2019, 18:39
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 165 BVM]
Finition : Privilège
Année : 2004
: : :
: : :
Localisation : Un peu paumé

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par LeJeune6troeniste »

Bonjour,
Ponloire a écrit : 21 mai 2023, 21:09 C'est vraiment une belle région, et le brouillard épais qu'on rencontre à la sortie des forêts ou dans lequel s'engagent les petites routes à flan de montagne pour ressortir au-dessus du nuage quelques virages plus loin donne un effet presque féérique à la mi-saison.
Pour ma part, le souvenir qui résume dans mon esprit toute la région en est un très vieux: en reliant Grenoble à Cannes (dans ce sens) par la route des cols, le soir, on tourne à un moment un virage et c'est le premier moment où, bien qu'on soit encore à flan de montagne, elles disparaissent toutes et l'on surprend la côte tachetée d'habitations blanches qui se jette dans la Méditerranée étincelante des feux d'Hélios au moment où les mortels rejoignent Morphée.

Trêve de proustianisme, deux photos récentes à l'appareil, dans mon coin favori:
IMG_4165.JPG
Le déflecteur a décidé de faire le dégueux et l'angle de la prise de vue ne me convient pas
IMG_4162.JPG
L'occasion de découvrir que l'ISO est foireux et qu'il va falloir que je trouve un trépied pour augmenter la durée d'ouverture du schmilblick en fin d'aprem, mais la photo me plaît déjà plus. La qualité est, je trouve, supérieure à celle du tel: on voit la bosse dans l'aile AR G, qu'on distingue moins bien dans mes autres photos mais qui est présente depuis plus de cinq ans.

Les photos sont retouchées pour la luminosité et la couleur, les plaques et quelques détails.

Comme la route est en travaux, il y a peu de passage et j'ai dérangé un faisant que j'ai manqué de me prendre dans les dents :lol:
Espace IV 2.0T Privilège BVM de 04/2004 8) Bleu Orage, 248 878 km, dans la famille depuis 06/2014 et 87 898
:arrow: En cours de bichonnement !
Espace IV 2.0T Alyum Plus BVM de 01/2007 Noir Nacré, qui a servi de 07/19 à 11/21 sur 18 108 km, vendu
VW Golf III 1,8 Syncro de 10/1995 8), 281 519 km
Jaguar XJ40 3,6 BVA Sovereign de 02/1989 8), 92 607 km au total et ce depuis 2001 :cry: en travaux
Avatar de l’utilisateur
Ponloire
Conduite accompagnée
Conduite accompagnée
Messages : 165
Inscription : 09 mai 2022, 18:41
: : :
Modèle : [Espace IV 2.0 T 170 BVA]
Finition : Dynamique
Année : 2007
: : :
: : :
Localisation : Rhône-Alpes, Suisse

Re: [LeJeune6troeniste] La troisième vie d'un Espace IV 2.0T

Message non lu par Ponloire »

Quelle plume !

Ça sonne un peu comme une raillerie, mais la description du paysage est bien écrite et ça fait plaisir de lire du français mené avec de la verve.
Les photos sont déjà très bien pour un œil non averti, et si on n'avais pas celles du dessus pour comparer, on pourrait penser qu'il est gris hologramme plutôt que bleu orage.
Actuellement :
Espace IV 2.0T Proactive Dynamique, Beige Angora, 2007, 215 000 km


Enfance et conduite accompagnée :
Espace IV 2.2 Dci Expression, Bleu Crépuscule, 2004
Répondre